Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Veni, vidi, Vinci...

26 Septembre 2013 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Veut vendre ses parkings.
En général, on ne se sépare pas d'une rente qui apportent des bénéfices plantureux et gras, sans une bonne raison.


Soit la société ne se porte pas bien, soit cette activité est condamnée, au moins à voir sa rentabilité s'effriter ou s'effondrer, voir disparaître. Surréaliste ? Non, je rappelerais ce parking de Marseille, "géré" par des "d'jeunes" du quartier.

Ils n'avaient pas eu à prendre, cette activité avait été abandonnée...

 

En réalité, rien ne rend cette cession, "stratégique". En effet, un groupe ne se débarrasse pas d'une rente qu'il croit appeler à perdurer, pour faire avec le capital récupéré, "autre chose", de moins rentable, obligatoirement, car le prix annoncé, 1.5 à 2 milliards d'euros, est dans le contexte de 200 millions de RBE, totalement ridicule.

A moins, bien sûr, que l'on s'attende à la disparition totale de la rentabilité. Nouvelle à mettre en parallèle, on vient de découvrir un gisement de pétrole "important", au large de Terre Neuve. 

Pensez, ma bonne dame, il représente entre 7 et 9 jours de consommation.

 

Nouvelle tout aussi "bien présentée", que les précédentes, la baisse du chômage, dont même la presse pravda chante qu'elle n'est causée que par une explosion des radiations (sans doute un effet de Fukushima). Vous avez vu ce jeu de mot ? Non ? bon, je vais me coucher, alors.

 

PS : chez moi, il y a quelques années, on voulait nous coller un énième viaduc, sous prétexte qu'une route, avec un débit de 12 000 voitures par jour aller passer à 15 000, puis, 18 000.

Au dernier comptage, le débit n'était plus que de 9 000, et le viaduc, remplacé par une aire de co-voiturage officielle, remplaçant une aire de co-voiturage spontanée, née dans un terrain vague...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Le dédale est une chose, la répétition sur 50 blogs en est une autre.

BA ne sert à rien, sinon à répéter, répéter, répéter, répéter, les copiés-collés d'un site à l'autre.

Jorion est fermé aux commentaires, mais il a trouvé d'autres espaces pour poser ses petites crottes ici et là.

BA est le ET des blogs dissidents...

A ce propos, Soral devrait être interné d'ici peu selon mes sources (fiables) pour incitation à la haine et surtout insultes envers Manuel Valls, Ministre de l'Intérieur et prosélytisme de
Dieudonné, abruti raciste anti-blanc de réputation francilienne, disons le Neuf Trois (93).

Je ne parle même pas de Morsay (Morsaïe), le vendeur de T-Shirts à la sauvette, sauvette du Fisc, celà va sans dire.

Il dérive le pôvre Sôral, il dérive grâve !
Répondre
S
@remeugle,
Formaté comme tu es par les magnifiques projets d’un avenir radieux avec lequel les médias mainstream nous gavent inlassablement, tu ne vois sans doute pas le fil d’Ariane des copiés/collés de la
revue de presse BA ; et pourtant ce fil nous entraine dans l’immonde dédale des maitres du monde : le dédale échafaudé sur la prédation et la tremperie. Le dédale qui se construit avec un nombre de
plus en plus croissant d’humains mis sur le carreau pour assurer la jouissance et l’hubris de plus en plus déchainés d’un petit nombre de happy few. Peut-être tu fais partie de ceux-là ; peut-être
n’est tu qu’un brave type qui prend leur connerie pour l’argent comptant psittacisant à ton tour leur discours soporifiques ; j’en sais rien ; grand bien te fasse. Mais arrêtes de prêcher ici tu
perds ton temps.
Répondre
R
@Sclavus

Au sujet de BA et de ses posts

Il n'y a pas de mal dans le fait de publier une "revue de presse", mais quand elle apparaît sur plusieurs blogs à l'identique, on peut se poser des questions... De plus, une litanie de faits que
n'importe qui sachant utiliser un tant soit peu Google peut realiser n'a pas grande utilité à mon sens...

Jamais un avis, une idée, une question, juste un prompteur multisite.

Je ne comprends pas, c'est tout.
Répondre
S
@remugle
Parce que sa revue de presse est très utile ; il l’a fait depuis très longtemps ; fournit des liens très utiles sur le monde de la finance... ; où est le mal ?
Répondre
R
Euh, désolé mais les commentaires de BA sur 25 000 blogs ils servent à qui et a quoi ?

Reprise des dépêches AFP, troll, manque d'inspiration, aide aux handicapés de Google ?

Pas compris pourquoi il n'est pas encore blaclisté de tous les sites :-(
Répondre
R
Un superbe article sur le clown Alain Soral, un homme partagé entre extrême gauche et extrême droite, hilarant et à lire de toute urgence pour mieux comprendre ce qu'est une anguille...

http://leclownalainsoral.wordpress.com/
Répondre
B
Le 28 avril 2013, Enrico Letta devient premier ministre de l'Italie : il forme un gouvernement d'union nationale avec le parti de droite "Peuple de la Liberté" (5 ministres), le parti de gauche
"Parti Démocrate" (10 ministres), le parti du centre "Choix citoyen" (2 ministres).

Cinq mois plus tard, le gouvernement d'union nationale explose.

L'Italie se retrouve à nouveau sans gouvernement.

Rappel : la dette publique de l'Italie atteindra 2080 milliards d'euros, soit 132,9 % du PIB en 2013.

Chaque année, l’Italie doit payer 85 milliards d’euros pour les intérêts de sa dette publique.

Samedi 28 septembre 2013 :

Les cinq ministres du parti du Peuple de la liberté (PDL) de Silvio Berlusconi ont démissionné à sa demande du gouvernement que dirige Enrico Letta. L'annonce a été faite samedi soir par le
vice-président du Conseil et dirigeant de PDL Angelino Alfano.

Cette nouvelle crise survient cinq mois à peine après la naissance au forceps d'un gouvernement de large entente. Elle est le produit de la possible éviction de Berlusconi du Sénat à la suite de sa
condamnation définitive le 1er août à quatre ans de prison pour fraude fiscale dans une affaire impliquant son empire médiatique Mediaset.

A l'issue du conseil des ministres, Enrico Letta a annoncé que toute décision sur les mesures budgétaires était suspendue en l'attente du vote de confiance.

Avec la chute du cabinet Letta, le président Giorgio Napolitano devrait choisir entre des élections législatives anticipées ou la recherche d'une autre coalition.

http://www.romandie.com/news/n/Nouvelle_crise_demission_des_ministres_du_parti_de_Berlusconi59280920131953.asp
Répondre
G
ils ont completement perdu les pedales :


Airbus table sur une explosion du trafic aérien

A la veille de l'ouverture du salon aéronautique de Pékin qui devrait encore réserver des annonces de commandes en rafale, Airbus fait preuve d'un grand optimisme sur l'avenir du marché de
l'aviation civile. L'avionneur européen vient de chiffrer la demande mondiale à 29 226 avions passagers et fret pour la période 2013 - 2032. Une hausse de 3,6% de plus, soit un millier d'appareils
supplémentaires que sa dernière prévision.


Au total, ce sont près de 3 260 milliards d'euros à partager entre les constructeurs Airbus, Boeing mais aussi le canadien Bombardier dont le CS100 vient d'effectuer son premier vol ou encore avec
l'arrivée de nouveaux acteurs dans les pays émergents.

Dans le détail, la prévision pour les avions de transport de passagers est revue en hausse de 3,7% par rapport à la précédente estimation, avec 28 355 unités. Celle pour les avions cargo est
relevée de 1,6% à 871 appareils. Le créneau des gros porteurs sur lequel Airbus est leader avec l'A 380 aurait aussi le vent en poupe. Ces appareils devraient représenter 1 334 unités et 385
milliards d'euros sur vingt ans. Or, pour l'heure, Airbus ne compte que 262 commandes fermes.

«Dans vingt ans, le trafic aérien aura doublé de 2,9 milliards de personnes transportées à 6,9 milliards en 2032. On aura besoin de plus gros avions pour faire face à ce trafic», a assuré John
Leahy, le directeur commercial d'Airbus en ajoutant : «Il ne sera physiquement pas possible de transporter tous ces passagers dans des avions bimoteurs.» La taille moyenne des avions commandés par
les compagnies aériennes a déjà augmenté de 25% ces dernières années.

L'Asie-Pacifique aura supplanté l'Europe et l'Amérique du Nord d'ici à 2032

«L'aviation devenant de plus en plus accessible dans toutes les régions du monde en particulier l'Asie. Les voyages futurs feront de plus en plus appel à l'aviation, notamment au départ et à
destination des marchés émergents», explique l'avionneur européen. L'Asie-Pacifique aura supplanté l'Europe et l'Amérique du Nord d'ici à 2032. Globalement, la majeure partie des déplacements
s'effectueront vers et depuis les marchés émergents. Aujourd'hui un cinquième de la population des marchés émergents prend l'avion une fois par an. En 2032, ce sera les deux tiers.

Au delà de cette évolution de la demande mondiale, les compagnies aériennes vont devoir faire face à un autre défi. Face à la hausse prévisible des hausses des prix du pétrole, les compagnies
aériennes ,pour rester compétitives et préserver leurs marges, vont devoir s'équiper d'avions moins gourmands en kérosène. Airbus a déjà anticipé ce phénomène avec le nouvel A 320 neo.


http://www.leparisien.fr/economie/airbus-table-sur-une-explosion-du-trafic-aerien-24-09-2013-3165601.php
Répondre
D
Patrick
J'ai également été surpris par cette annonce, ce genre de marché n'interesse Vinci qu'en phase de construction de parking (bonne marge) avec des business plan frugaux.
Le mur de la réalité touche donc Vinci, la plèbe commence à peiner à payer toutes les rentes et de facto les courbes de tendances sont cassées, le business plan est coulé. Il est temps de refiler
le mistigri à des fonds (qui paieront le vrai prix croyez moi) mais en cas de rentabilité nulle, on demandera aux collectivités ou au FSI de se positionner sur ce marché...porteur.
Quand Vinci songera à sortir des autoroutes, on saura que la situation est grave et que les criquets pelerins sont en route vers une autre cible.
Ce qui m'interesse, c'est justement de savoir quelle nouvelle rente de papa-Etat Vinci va investir désormais...
Répondre
F
Précisions consuméristes :

1/ 43% des Français sont à découvert dès le 15 du mois

2/ Pour parer aux difficultés financières des ménages, certaines enseignes, comme Leclerc, proposent désormais à leurs clients de décaler l’encaissement des chèques émis le dernier week-end du
mois.
Répondre
F
Banking holiday à Panama jusqu'au 01/10/13 :

http://news.goldseek.com/GoldSeek/1380224271.php

Dormez, la crise est finie, hein François !
Répondre
F
Personnellement, je ne connais pas beaucoup d'activité qui ramène 200 millions d'Ebitda pour 700 millions de CA. C'est monstreux (28,57% de marge nette !)

Y a un gros lézard la dessous c'est certain !
Répondre
A
Ils doivent au courant pour la chute de la production petroliere conventionnel dans le monde = croissance à un endroit egal recession à un autre.........

Sinon, c' est voleur de Vinci mon piqué 30€ pour garer ma voiture une nuit à Gare de Lyon.
Répondre
Z
Et pour l'électricité, le renouvelable commence déjà à faire TRES mal au nucléaire... Un espoir pour les véhicules individuels ?

http://www.24heures.ch/suisse/marchandage-400-millions-fermer-muehleberg/story/17442824

"L'électricité allemande fait mal à Mühleberg

Le groupe bernois a également une autre raison de fermer la centrale. Son action a perdu trois quarts de sa valeur en cinq ans en raison de la concurrence énergétique allemande qui fait chuter les
prix du courant en Europe. Le groupe a également dû inscrire de fortes dépréciations pour ses activités en Italie puisque désormais la vente – autrefois juteuse – d'électricité suisse dans la
péninsule n'en vaut plus la peine.

L'électricité allemande est désormais moins chère que celle produite à Mühleberg. La centrale facture son kilowatt-heure à 7 centimes alors qu'il coûtait 5,4 centimes sur les marchés européens au
troisième trimestre. Et le kilowatt-heure s'échange à 4,5 centimes pour les contrats à terme en date de 2017.

Cette concurrence pèse sur la valeur des sites, et dans ce contexte les BKW FMB hésitent donc à investir des centaines de millions dans une centrale à l'avenir bouché. "
Répondre
L
Oui, excellent jeux de mot, ça m'as bien fait rire :) :)
Répondre