Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 18:32

Chez un zig que quelqu'un n'hésite pas à appeler "l'idiot du village". Il est vrai que Hollande trouvera difficilement quelqu'un pour le féliciter : "Fin de règne euphorique de l’idiot du village", et causeur vient d'étriller minimicron par avance : "Macron a à peu près autant de chance de réussir à redresser la France que j’en ai de battre Usain Bolt aux prochains championnats du monde d’athlétisme".

Valls, lui aussi, vient de rejoindre ce qui est en train de devenir un club. Le club des gens satisfaits, et imbus d'eux mêmes. Se confondant avec la catégorie désignée par le causeur.

Il croit avoir encore une carrière politique à vivre. S'il reste député, ce sera déjà bien. Frénétiquement lèche-cul, il espère.

" «Profitant d'une aggravation de la situation économique et sociale, de l'impuissance de la justice à juger les élites convaincues de corruption, d'une crise européenne ou de l'augmentation de la violence urbaine, le Front national ne pourrait-il pas passer demain la barre des 20, 25, 30% de votes en sa faveur? [...] La victoire du Front national a aujourd'hui quitté le domaine de la politique-fiction pour entrer dans le champ des possibles.» "

Ces paroles sont de 1996. On y est en plein. On aura droit ET à la crise pétrolière ET au minimicronisme; vite impopulaire, comme Macri en Argentine.

Chez alternatives économiques, on reste dans le politiquement correct, appelant à voter minimicron, tout en disant pourquoi ça monte : "Pourquoi la France est devenue un terreau favorable à l’extrême droite".

Les programmes économiques ne convainquent pas, parce que celui de minimicron, c'est de l'idiotie en barre, et celui de MLP, victime de la surpropagande en sa défaveur. Et la crainte de changer. Dès fois que ce serait en mieux. Parce que pour ce qui est du moins, on a déjà eu.

Qu'il y ait des problèmes économiques réels avec l'énergie, c'est certain, mais rien n'oblige à couvrir d'or les milliardaires. Au contraire.

Pour ce qui est de l'intelligence de minimicron, certains ont des formules assassines : " . Il y a une imbécillité intelligente. M.Macron a le niveau d’un élève de prépa convenablement doté. "

Perso, pour ce que j'ai vu des élèves de prépa, s'ils excellaient dans leur domaine, en dehors, ce pouvaient être aussi, de parfaits idiots du village. Certains auraient même fait honte à l'idiot du village...

Quand à prétendre que minimicron touche sa bille en économie, c'est plus que discutable, au vu de ses résultats désastreux. S'il touche sa bille en éco, moi je veux bien rentrer dans les ordres (à condition d'être nommé minimum archevêque d'abord).

 

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 20:17

Comme un camembert en été. Mais les journaloperies sont incapables de comprendre pourquoi. C'est qu'on en consomme moins, et que les stocks sont pleins de chez pleins... C'est si difficile que ça à comprendre ??? Visiblement il y a une catégorie en pleine expansion, c'est l'idiot du village.

Trop cher pour ses clients, trop bon marché pour les producteurs.

Il faut, de plus, tenir une couche s'apparentant à un blindage pour sortir certaines bêtises :

"En outre, ces projets à « cycle court » rapportent plus rapidement que les méga-projets très gourmands en capitaux, qui ne commencent à générer du « cash » qu’au bout de dix ans."
Les entreprises de pétrole de schistes ont été incapables de fournir ne serait ce qu'un cash flow positif...
En outre, il faut rappeler que les compagnies étatsuniennes ne savent pas quoi faire des condensats, pétrole légers, que ne peuvent traiter leurs raffineries... Accroissant ainsi les problèmes de stockages...
Sur les échos, on dit moins de bêtises, à part l'inévitable "rassurer les marchés". Ce propos de cloche dans la campagne ignore la réalité physique : le dit stock est plein, partout dans le monde, les pétroliers attendent pour décharger...
Toujours le même problème : le débouché. Faute d'argent. La dé-solvabilisation généralisée du monde par le libre échange est en route.
Les illettrés qui composent la presse économique n'en peuvent visiblement plus.
On s'en fout que le Mexique, par exemple, rejoignent les pays qui veulent redresser les prix. Le Mexique est en déplétion, et sa production descend toute seule... Il suffit simplement pour lui de ralentir les  nouveaux forages, ce qui tombe bien, parce qu'il n'a plus un rond.

Visiblement, le clinquant et le propos désordonné, qui ignore les paramètres est d'actualité...

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 19:44

Il est clair que les soutiens de Macron ne souffrent même plus qu'on critique, qu'on ne puisse pas voter pour leur poulain, voir même qu'on aurait pu éventuellement le critiquer.
Sputnik est accusé de propos qu'ils n'ont jamais tenus.

Et MLP est accueillie par une "foule" hostile d'une centaine de personnes à Reims.

En réalité, la nomenklatura ne fait qu'importer ici, le comportement normal qu'ils se contentaient pour "là-bas".

Le manant, comme hier Saddam, Bachar, et Mouammar, sont priés de se rallier avec enthousiasme au conducator, duce, fuhrer, pardon, meilleur d'entre nous, meilleur économiste de France, lumière éclatante et clignotante de l'humanité...

Enfin, il faut se rendre compte de la réalité : le système après la liquidation de Trump, l'effacement de Merkel, compte désormais comme phare de l'humanité, avide de concurrence libre et non faussée et d'économie de marché, qui, demain, nous apportera le plein emploi (c'est sûr, je l'ai lu dans des entrailles de maquereaux), le p'tit marquis de belgueulle, pour lequel on écrira une chanson :

"Miiiiiiiicron nous voilà, nous tes gars ! Devant toi, le sauveur de la France
Nous jurons, nous, tes gars De servir et de suivre tes pas !

La bonne nouvelle, finalement, c'est que le fait infirme complétement le propos. 100 personnes à Reims, ça fait non seulement ridicule, mais pour les 100 personnes, ça fait terriblement limité intellectuellement parlant... Je savais pas que les huitres pouvait manifester. Parce qu'arrivé à ce stade là, c'est un QI d'huitres qu'il fallait...

Si le ridicule tuait, ils seraient tous morts.

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 16:48

" Plutôt d'accord avec T. Meyssan, tout cela laisse l'impression d'un divorce entre deux pans de la population. Cette élection a validé les travaux de C. Guilluy. D'un côté les relégués de la France périphérique (la France qui vote Le Pen, Mélenchon et où il n'y a pas de 4G...), de l'autre les gagnants de la mondialisation qui veulent faire durer le système. Seul hic il faut exclure toujours plus de monde pour sauver les marges, la croissance n'existe plus... Pour ceux qui vivent entre ces deux mondes, le passage d'un Macron les aidera vite à choisir leur camp... "

Et :

" Arrive un moment où le mieux est encore d'aller se coucher. La société française c'est pareil, l'augmentation de la pauvreté et de la précarité est une chose inéluctable qu'il faut accepter tout simplement. "

Rien n'est inéluctable, l'inégalité est une phase ayant sa propre autonomie, comme les dernières phases d'inégalités, celles qui ont déclenchées la révolution française, avant elle, les guerres, dites "de religion", et qui étaient des guerres sociales, et avant elle, la "grande commocion".

Les manants sont priés de se défoncer aux opiacés, comme aux States, pour éviter de faire chier les importants. Le seul problème, c'est qu'ils se défoncent et font chier quand même.

Quand aux "républicains", les rangs sont désormais clairsemés. Il faut simplement, dans l'optique actuelle que MLP digère, analyse son -très relatif-échec, parce que le p'tit marquis de belgueulle, lui, aura tôt fait de mettre la goutte d'eau qui met le feu aux poudres.

C'est un phénomène classique de perte de foi, avec une autre foi de remplacement qui monte. Macron aura tôt fait de dégoûter ses propres électeurs de lui.

" Il le fait à l’occasion d’un discours de McMacron hier, particulièrement virulent, non pas tant contre Le Pen que contre ses électeurs où il n’y a pas que des lepénistes, ce qui le met dans la catégorie d’une Hillary lorsqu’elle nous parla des Deplorables (les électeurs de Trump, à jeter à la poubelle des camps de concentration-extermination prévus pour eux)... L’interprétation de Gurrie, plus audacieuse que celles des sympathiques et conformistes commentateurs officiels français, implique une violence potentielle extrême, grosse de guerre civile de quelque sorte que ce soit. "

"Je crois que le Système, au sommet de sa surpuissance et donc pas loin de l’autodestruction, comme la Roche Tarpéienne est proche du Capitole, a décidé que l’on passe aux choses sérieuses. Alea Jacta Est."

Il y a toujours, à toutes les époques, la croyance chez les importants qu'ils arriveront encore et encore à maitriser les évolutions. Le seul inconvénient, c'est que les déplorables sont très nombreux, et les prétoriens, largement acquis au FN...

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 18:08

Le point de vue de TH; Meyssan sur le débat MLP est sans appel :

" Quoi qu’il en soit —que le président Macron préside seul ou qu’il gouverne en associant ce qui reste de l’UMP et du PS—, le gouffre qui sépare les deux France va continuer à se creuser et à s’élargir. Les citoyens qui souhaitent défendre l’Intérêt général, c’est-à-dire la République, n’ont d’autre choix que de s’organiser pour résister, derrière la cheffe élue de l’opposition, Marine Le Pen, et de se préparer à exercer le pouvoir. Ils doivent admettre que le temps de la courtoisie est fini et que la colère gronde. "

Il n'a pas vu le même débat que les journalistes aux ordres :

" Marine Le Pen est apparue affranchie de son éducation d’extrême-droite, à la fois mère maternante et sévère. Avocate, elle s’est montrée soucieuse de justice sociale et a placé son talent au service de la « France d’en-bas ». Elle ne dispose pas d’un esprit brillant capable d’éclairer des salons parisiens, mais d’un discernement clair qui lui permet instantanément d’éliminer la verroterie et les élucubrations. "

Les élucubrations de Macron sont brillantes, comme le personnage.

" C’est une personnalité narcissique, souvent malveillante, dénuée de scrupules et de remords. "

Les personnalités narcissiques, à ce poste n'ont pas manquées. Ridicules à la Giscard, suffisant comme Mitterrand, ou racontant n'importe quoi, mais sûr des soutiens de citoyens, visiblement, très courts en mémoire (Philippe Pétain : "Français, que vous avez la mémoire courte), sauf pour le nazisme, dont le culte névrotique atteint les sommets.

La campagne des médias pour Macron atteint les sommets, signe de panique. Pourtant, il n'y avait pas de quoi faire un fromage.

Les journalistes savent raconter n'importe quoi, vous disant qu'ils ont gagné, parce qu'il a dit "vous n'avez pas le monopole du coeur", "vous êtes l'homme du passif". Il est clair que prétendre ça, c'est de la connerie puissance 100. Qu'en savent ils ? Je me rappelle du débat Giscard Mitterrand de 1981, tout le monde disait que Giscard avait gagné, qu'il avait été bien meilleur. Mais cela n'avait strictement rien changé à leurs intentions de vote... Et on ne vote pas forcément pour le meilleur. Il peut être repoussoir.

Quand au petit marquis de belgueulle, il sera surement élu, mais comme l'a dit Meyssan, après, c'est une autre histoire. Il pourra aller se faire une bouffe avec ses copains, mais ceux qui le soutenaient au premier tour et qui veulent réellement le voir président, c'est 20 % de la population.

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 18:45

Airbus, comme Boeing voient leurs résultats fondre, les commandes s'effriter et être reportées.

 

Manque de fonds, comme de clients. Et aussi, des destinations farfelues, dont on s'aperçoit bien après qu'elles ne seront jamais rentables.

Il a été très facile d'élever les capacités, moins de les remplir, et la baisse des prix des carburants a mis les compagnies aériennes, en porte à faux. Elles avaient massivement investi, et leurs vieux appareils, plus gourmands, sont redevenus rentables.

là aussi, le grand écart avec déchirements. Les avionneurs se porte bien quand les compagnies crèvent et plus mal quand elles respirent mieux.

En réalité, la gouvernance chère aux grandes entreprises n'existe plus. Il n'y a plus de politique à long terme, parce qu'on est incapable de prévisions sérieuses. Ces dites grandes entreprises, soi-disant "réalistes", ne savent travailler que dans un marché en extension continue.

Il n'existe pas une gestion des aléas, pas de politique de reprise, pas de vision. Bref, un parfait monde d'abrutis sans limites...

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans transport aérien
commenter cet article
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 15:08

“Nous, jeunes de la droite et du centre, refusons les consignes de vote en faveur d'Emmanuel Macron”.

Il faut leur rappeler la réalité, les caciques du parti n'en ont rien à foutre de leurs troupes.

Les troupes de Mélenchon officiellement refusent de voter Macron. Et si l'opinion "Vote le Pen", avait été acceptée ??? Sans doute aurait on vu un équilibrage, comme s'équilibre sans doute le vote Fillon.

Comme je l'ai dit, certains ont oublié l'histoire. Le CNR, conseil national de la résistance, était formé de 8 organisations, allant de la droite nationaliste et germanophobe, au parti communiste (le Front national d'alors). Le PCF avait changé sa politique du jour au lendemain, le 22 juin 1941, passant de la main tendue aux occupants qui se gardait bien d'y répondre, à la  "résistance", aux attentats, faits pour déclencher le cycle attentats/répression et les massacres.

Je ne rappellerais pas la trahison du PCF, suite à la signature du pacte germano-soviétique, et que le De Gaulle de 1939 était plus qu'à droite.
Pourtant, le CNR a réussi à s'entendre sur un programme, malgré les abîmes de méfiance. Parce que le danger était là.

Visiblement, "peuple de gauche" et "peuple de droite", sont en train de reconstituer le front qui s'unit pendant la guerre, en s'agrégeant à MLP. Et la résistance à ses débuts, était très peu à gauche, mais venait de gens têtus, bornés, qui n'aimaient pas le boche (racistes ?).

Faut il rappeler que la chambre qui donna les pleins pouvoirs à Pétain était celle du Front populaire, moins les députés communistes considérés et traités comme des traitres.

Bien entendu, les autorités des partis sont en décalage de plus en plus grand avec leur électorat.

JLM lui, dit que tout le monde sait ce qu'il va voter. Non. Je ne le sais pas. Après tout ce qu'il a dit, il n'y a rien d'évident sur son vote. Après avoir une bonne dose de programme commun avec MLP, et aucun atome crochu avec Le p'tit marquis de belgueulle, on pourrait en conclure facilement que le vote pour lui, est automatiquement celui en faveur de MLP...

Le fascisme, aujourd'hui, ça s'appelle le néo-libéralisme, et c'est la mise à disposition de l'état, au service des grandes entreprises. Curieux qu'on nous demande de rejeter un fascisme éventuel, pour un tout à fait actuel, présent et au pouvoir.

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 14:52

Il y a les pompom girls du libéralisme économique qui vous diront pourquoi Alitalia a coulé, c'est la faute à l'état.

La réalité est plus prosaïque, le transport aérien a toujours été une activité de prestige, jamais rentable, toujours soutenue, d'une manière ou d'une autre.

L'Italie et Alitalia souffre de la situation géographique décentrée de l'Italie, à la périphérie d'une Europe riche, et d'un sud pauvre. Voilà tout. Le reste, c'est de la littérature.
La solution néo-libérale ? Liquider la société, et les remplacer par du low cost. Et la prochaine fois ? Beeennnnnnn....

Une crise, tout bonnement, de la sortie de l'ère pétrolière. Les compagnies aériennes crèvent comme des mouches, les unes après les autres. Les moins bien gérés, d'abord, les mieux gérées ensuite. Mais toutes devront y passer...

Comme aux USA, le modèle. Elles y sont toutes passées, par le dépôt de bilan, et les fusions... En attendant le prochain numéro.

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 10:05

Il y a eu une manifestation anti-Dupont. Pour le symbole, ça devient un symbole. Tous ceux qui' n'avaient jamais voté pour lui, et qui souvent d'ailleurs, ne résident même pas dans sa commune, viennent demander sa démission. Impressionnant.

Là aussi, le ridicule ou sa peur, ne tuent pas...

les manifestations anti-fn, en 15 ans, ont diminués de 90 %, ne laissant que les professionnels de l'indignation sélective.

Mais, le plus frappant n'est pas là. Certains disent que l'oligarchie, atteinte de panique, ressort la vieille rengaine anti-fa. Sans doute est ce vrai. Mais pour cette fois, je pense que Macron sera élu, mais qu'on vient de s'apercevoir dans ces milieux dirigeants, de la vacuité totale et problématique du personnage.

Pendant ce temps là, à la rubrique des chiens écrasés, Tati en Faillite, 1700 personnes à la rue, sans doute l'emplacement n'était il pas favorable ? (Lol, comme on dit). A 46 ans, on devient trop vieux pour l'emploi...
On nous refait le coup de la terre qui va se fendre en deux.

Le monde simplement, est en train de changer. Les pétroles lourds canadiens s'évaporent comme neige au soleil, et l'Arabie séoudite est en crise profonde.

Et contre cela, l'oligarchie peut mettre des dizaines de Macron en ligne, ça va finir par transpirer...

La globalisation nous transformera tous en pouilleux. D'ailleurs, les punaises de lit sont dans un grand retour. Notamment en Région parisienne. Payer des loyers démentiels, pour des logements remplis d'insectes...

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique Energie
commenter cet article
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 09:18

Le parti nommé "les républicains", par hommage du vice à la vertu, et sans doute aussi parce qu'il ne compte aucun républicain dans ses rangs, vient de créer son site anfi-fn.

Sa lecture est très instructive. Notamment dans la médiocrité intrinsèque des reproches fait au FN.

Gestion municipale :

- Suppression des subventions et du local de la LDH, accompagnée d'une réclamation de 36.000 euros d'arriérés de loyer de 5 ans. Oui, et alors, je croyais que le projet François F, qui prévoyait de faire massivement des économies. De quoi ils se plaignent ? De plus la LDH ressemble désormais à une secte mâtinée de soviet, sans adhérents (- 90 %). La LDH est elle, de plus, dispensée de loyers ???

- Refus de célébrer la journée commémorative de l’abolition de l’esclavage. Ouh, c'est pô bien. Il faudrait aller plus loin dans la logique et crée un jour de congé supplémentaire, non ?

- Suppression des subventions à la CGT et FCPE. Là, je pleure.

- Augmentation des tarifs de la cantine pour les plus pauvres. 

- Accueil périscolaire payant, envisage d’interdire les cantines aux enfants de chômeurs.

- Suppression d’un centre social. Pour ce que ça sert... A part distribuer des salaires à des permanents.

- Subventions aux associations diminuées de 22%. Là aussi, cf projet François F. 

- Retrait du local de la LDH car « La LDH ne défend pas l'intérêt général. » C'est une évidence.

- Arrêté anti-mendicité et expulsion du secours populaire de son local.

- Propos anti-islam. Les propos anti-islam proviennent surtout, à mon sens, de l'état islamique et de al qaida.

- A fait repeindre une œuvre d’art sans demander l'autorisation à l’artiste. Ils ont pas du comprendre que c'était une "oeuvre". Le caca de mammouth abandonné, il faut comprendre que c'est une oeuvre d'art.

- A été placé en garde à vue et mis en examen pour soupçon de favoritisme dans l’attribution d’un marché public. Il a déjà été condamné à 1 an d’inéligibilité en décembre 2014 pour des irrégularités dans ses comptes de campagne.

CF, François F, Alain J, Jacques C, etc...

- .../... Signalement aux services sociaux des parents qui ne payent pas la cantine. Ben quoi, c'est pas la marche à suivre ???

- Projet de supprimer la prime fin d’année pour les fonctionnaires. Supprimer 500 000 fonctionnaires, projet de François F.

- Augmentation de la rémunération du maire et de ses adjoints de 15%. Là aussi, voir François F, Jacques C, Alain J.

- Réduction de 67% des subventions de deux centres sociaux, arrêt total pour l’un d’eux. Oui, et alors ? La politique, c'est l'art du choix. Il n'y a pas de reconduite automatique prévue.

- Suppression des abonnements à Libération et Le Figaro à la médiathèque. Pénurie de torche-cul en vue ?

- Diminution de 25% des subventions aux associations. De gauche ? Si à droite on avait des cojones, il y a longtemps que cela aurait été fait.

La totalité de ces reproches sont insignifiants, et pas tellement éloignées des vies municipales des communes qui ne sont pas FN.

Personnellement, je ne vois pas la différence entre sucrer une prime, et supprimer, comme se vantent certains, 400 fonctionnaires municipaux. C'est la même logique. Et puis rien n'oblige une municipalité à subventionner des gens qui ouvertement, sont hostiles. Ils veulent continuer à être hostiles ? Bon vent leur fasse. Mais sans l'argent du contribuable local.

Quand aux services sociaux, ils sont sensés s'occuper des gens en très grande détresse, et notamment de ceux qui n'arrivent pas à payer la cantine.

Pour les centres sociaux, ils ressemblent beaucoup à l'église de 1788 : d'énormes frais de fonctionnement, et un service rendu à la collectivité, totalement insignifiant.

A faire ce genre de coupages de cheveux en 4, "les républicains", démontrent surtout leur propre bêtise... Je ne vois dans tout ça, rien de choquant, seulement des choix politiques.

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article