Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 20:32

Ou révolution d'octobre ? Clinton se serait elle aperçue qu'elle passait aux poubelles de l'histoire ? Ou du moins, que certains essayent de l'y faire passer.

Certains disent que cela vient de la base du FBI, qui n'obéit plus. Plausible.

D'autres disent qu'une partie de l'oligarchie veut essayer de sauver les meubles en sacrifiant, un peu de leur considérables pouvoirs et avoirs. Plausible. C'est FDR en 1933.

Sans doute, un panachage des deux est sans doute le plus réaliste. Les oligarques sont bien informés et n'aiment pas l'effondrement des services de sécurité, s'ils le sentent arriver. c'est à eux qu'ils servent le plus.

Et puis le business aime bien les budgets militaires, cela ne veut pas dire qu'ils aiment la guerre, surtout pas contre la Russie. Contre les confettis, où ce sera sans importance, d'accord.

D'ailleurs, l'appareil militaire US est fait pour terroriser les CP dans la cour de récréation. Pas les gros. Il y a belle lurette que l'URSS était capable de couler la totalité de l'imposante flotte US, en moins d'une semaine...

L'anarchie, sans doute, pour certains, c'est profitable. Mais cela nuit à d'autres. Et les groupes humains, même les oligarques, se font et se défont, se recomposent, et changent. Rien ne dit que Soros, par exemple, ne soit pas trouvé fâcheux par certains.

Et puis, la situation catastrophique générale emporte certains oligarques aussi. Et si taper sur les mineurs, ça n'a pas d'importance, les plus gros le prennent très mal.

Sans doute aussi, certains se disent que même s'ils sont obligés de rapatrier leurs usines aux USA, ils survivront. Mais que politiquement, cela sera plus vendable.

Un peu de sagacité politique existe sans doute encore un peu, chez certains oligarques US. Ils savent, que, de temps en temps, ils doivent sacrifier un des leurs. Pourvu que ce ne soit pas eux, c'est acceptable. Quand à Clinton, elle croyait en faire partie ? Mais pour eux, c'est une pauvresse, à peine dégrossie de sa crasse.

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 08:26

Un lecteur m'a signalé qu'à Brest, il y avait pénurie de croque morts. Ou enfin, de personnes qui travaillent dans ce secteur, pour être plus précis.

La mort est un marché, tout simplement, avec ses clients, plus ou moins nombreux. Le seul problème de ce métier, c'est que la plupart des employés ne ne sont pas à plein temps.

En effet, il n'y a pas assez de morts pour justifier autre chose que des vacations, la "portée".

Le problème depuis 2015, c'est que nous avons, en France, comme en Italie et aux USA, atteint le stade soviétique, et le stade de l'effondrement, où la mortalité, remonte, assez fortement, et pas du tout parce que c'est le baby boom qui disparait. Si c'était le cas, on verrait une pente douce, montante, année après année.

Ce n'est pas la configuration. L'espérance de vie a baissé de 3 mois l'an dernier, pour les hommes et les femmes.

Mais comme pour le cas des républiques ex-soviétique, la population n'est pas consciente, ou prévenue de ce qui arrive, mais le ressent. Elle vote mal. Et de plus en plus mal.

Certains médias prennent Trump pour un imbécile.

Au contraire, c'est un caméléon rusé. Caméléon rusé, parce qu'il sait s'adapter au milieu ambiant, et qu'il joue un rôle.

Il a surnagé dans le milieu au combien corrompu de l'immobilier, corrompu en général dans le monde, et surtout aux USA, largement gangréné par la mafia.

Pour les médias, il savait que s'il se conformait à leurs canons, il serait mort médiatiquement depuis longtemps.

Pour les médias, il est raciste, homophobe, nazi, etc, etc...

Si vous répondez "Ouai et alors ?", ou "je m'en balance", ou qu'il en rajoute une couche, le média est en porte à faux. Et puis, le propos si contestable soit il, ne reste qu'un propos. La réalité est là.

La réalité, non médiatique, palpable pour l'homme de la rue, même si statistiquement, il n'est pas au courant, elle n'est pas cachable, ni aux USA, ni en Italie.

C'est l'effondrement de la machine économique globale, qui conduit à la remontée de la mortalité. Elle correspond à la crise ambiante. + 11.3 % de décès en plus en Italie, + 7.3 % en France, c'est clairement un accident démographique, qui peut rentrer dans l'ordre, ou s'accentuer nettement, en passant à + 200 000 décès par an.

Avec ses implications économiques, une telle crise de la mortalité entrainerait un effondrement immédiat du BTP, laissant le bâti existant comme les vêtements trop grands d'un affamé.

JM Pouré sur bulle immobilière.org, pensait que le retournement du marché immobilier serait démographique. En réalité, il risque d'être autant économique que démographique. Si les plus de 60 ans sont des vendeurs nets, les héritiers sont souvent beaucoup plus pressés de vendre que des retraités qui en attendent un capital pour mieux vivre confortablement. Pour les héritiers, c'est éviter les frais, puis encaisser un capital inattendu, pour le retraité, c'est aussi encaisser le souvenir d'un effort et de privations.

Ajoutons les phénomènes de désindustrialisation, et on aura un Detroit global.

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique Economie
commenter cet article
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 19:09

Visiblement, on s'aperçoit que l'élection US n'est pas emballée, comme on voulait le faire croire. Comme pour la primaire démocrate, si Clinton est élue, ce sera par les machines à voter truquées, et non par les américains. La dynamique est du côté Trump, et pas de Clinton.

Quand l'empire se délite, la doxa bascule. le respect des institutions et des personnes au pouvoir disparait. Hollande XVI se voit dire par le président -socialiste- de nouvelles Aquitaine de la fermer, et plus généralement, d'arrêter de dire des conneries que plus personne ne veut entendre.

Plus Hollande XVI en dit, plus il est insupportable.

Au tour des verts, en Allemagne, de ne pas vouloir voter le CETA.

Le pékin régnant sur son micro état à Rome, vient de s'apercevoir qu'il disait aussi des conneries sur les migrants. Il lui a sans doute échappé, la petite centaine de millions d'européens dans la misère.

Le jésuite ne savait il pas que l'enfer est pavé de bonnes intentions ??? On l'attribue à Saint Bernard au XII° siècle. François, petit garnement, vous me retournerez à la faculté de théologie me copier 100 fois "je ne ferais pas le crétin sans l'autorisation écrite d'en haut".

Primaire à droite : finalement, ça pourrait être un peu plus compliqué pour Juppé que prévu, sans parler de la présidentielle, sans parler de l'impact d'une élection de Trump. Et oui, une élection n'est pas sensée se faire avec des candidats formatés, mais qui ont quelque chose à dire. Et à droite, ils n'ont vraiment, rien, de rien, à dire.

Des candidats formatés, bien proprets, il y en avait des caisses contre Trump. Il les a tous mis au tapis.

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 16:01

Rien que des nouvelles qui prouvent effectivement que "tout va mieux".

ça part en sucettes aux USA. (Merci à zerohedge).

ça part en sucettes en France. (merci à Sud Ouest). D'autant plus gravement que la baisse de consommation est plus importante que citée. En effet, elle ne s'applique qu'aux dépenses non contraintes, une part de plus en faible de la consommation. Donc, on peut multiplier cette baisse par 4 ou 5.

La bulle immobilière continue à partir doucement en sucette, elle aussi. Sauvegardée à grands coups de prêts à presque rien, elle n'empêche pas le tassement. Comme pour le pétrole, nous sommes dans un krach mou.

Enfin, pas si mou que ça. Il apparait que certains secteurs sont clairement engagés dans une spirale de la mort, que rien ne peut arrêter.

Si les producteurs diverses arrivent à mieux s'en sortir, ce sont les industriels qui vont crier.

Bien entendu, quand ce sera une colonne du temple qui va vaciller, il sera temps pour la majorité de s'apercevoir ce qui est en train d'arriver...

Le sort du monde semble scellé. Les investissements passés dans le pétrole ont crée une bulle de capacité de production, qui ne s'estompera pas avant quelques années, réduisant elle même l'investissement à rien, ou très en dessous de ce qu'il faudrait pour maintenir la production, et nous aurons un clash très violent.

Dans ce contexte, l'investissement qui se continue dans les pays occidentaux apparait comme complétement déphasé. Juste destiné à faire plaisir aux grands bétonneurs, sans aucun intérêt pour les éventuels et rares utilisateurs. Rappelons les mesures de relances au Japon, qui ont rebâti tout l'archipel, sans apporter la moindre croissance. Pas même celle de l'industrie du bâtiment. Quand le temps d'une chose est passé, il est passé.

Au contraire, continuer dans la même voie ne s'avère pas seulement inutile, mais nocif. Il accroit la tendance et la vitesse de l'effondrement.

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique Economie
commenter cet article
29 octobre 2016 6 29 /10 /octobre /2016 14:18

On avait superpapy J, maire de Bordeaux, qui voulait taxer les loyers fictifs que les propriétaires se versaient à eux mêmes.

On a le gouvernement portugais qui veut taxer les logements ensoleillés.

Moi, je veux bien qu'on me taxe mon loyer virtuel. A condition que ce soit dans un marché libre et non faussé, entre moi et moi. Je négocierais, après moult péripéties, et menace de rupture des pourparlers, un loyer de 1 euro par siècle.

Ensuite, pour la taxe d'habitation, je ferais parvenir le montant du dit loyer au fisc. Ainsi que pour la taxe foncière. En exigeant que les impôts s'alignent sur ce montant.
Bien entendu, je déclarerais scrupuleusement ce montant pour l'IRPP, en ne manquant pas de déduire les déficits fonciers.

Le degré de débilité, et de corruption de la classe politique européenne me semble abyssale.

J'ai vu la vidéo de Todd. Il me semble qu'il oublie une chose, ce degré de débilité. Lui qui estimait impossible la percée du front national. raté. On doit toujours compter sur ses ennemis.

Sûr que si Superpapy J, droit dans ses bottes, arrive au pouvoir, il arrivera à carboniser encore plus vite que Hollande. j'ai envie de faire un jeu de mot. Hollande est il un faux mage ? Vous avez compris ? Le faux mage de Hollande. Que peut dire d'important, un type qui se tape une popularité de 4 % ? Visiblement, il dirait qu'il fait beau, la plupart des gens vérifieraient.

Quand aux USA, si Todd semble croire a une meilleur tenue économique, il a oublié ses propres leçons en magouilles ès statistiques.

Bien sûr, en bandant toutes leurs forces, les tenants de l'ordre établi peuvent ils gagner une dernière élection. Le problème, c'est que rien ne sera réglé, et qu'on part d'encore plus bas qu'en 2007.

 

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 12:31

Des imbéciles se baladant avec des torches dans la poudrière, ou des grenades dégoupillées dans l'avion.
Aux USA, on vient de demander à des vétérans de restituer des primes de réengagement versées il y a bien des années, avec intérêts et pénalités.

On ne peut être plus idiot. Une oligarchie au pouvoir n'a jamais intérêt à s'attaquer aux prétoriens, ça leur donne de très mauvaises idées, et sans doute ont ils déjà, les mêmes mauvaises idées que la majorité de la population, peut être en pire. Il est clair depuis longtemps que les vétérans sont les plus hostiles à la politique impériale. Ils l'ont vu en action.

Hier, ils acclamaient Ron Paul, sans doute aujourd'hui, sont ils majoritairement derrière Trump.

Côté intérieur, d'ailleurs, Ammon Bundy, et ses 6 coaccusés ont été jugés non coupables par une cour fédérale de conspiration, par un jury populaire de l'Oregon. Ils avaient occupé, armés des terres fédérales, et il faut noter que l'accusation était très lourde aux USA. Un des leurs avait été tué dans l'affrontement.

Visiblement, côté "élites", on est très choqué du verdict. Et très décontenancé aussi. Le verdict a légitimé le droit à l'insurrection.

Côté élection, le trucage des machines à voter s'annonce très difficile à accepter. Il est donc clair que rien ne risque de s'arrêter le 8 novembre, et que Trump n'est désormais qu'une figure personnalisant la rupture élites/peuple, mais qu'un avatar ressurgirait immédiatement s'il disparaissait d'une manière ou d'une autre.

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 12:57

Le déficit USaméricain se monte en début d'année à 590 milliards. Entrainant une hausse de la dette de 1200...

C'est l'exemple Enron de comptabilité créative. Contrairement aux soviétiques, les dirigeants américains ne se cachent même plus pour faire des statistiques qui relèvent plus du résidu de pompe à merde que d'un souci réel de véracité.
A moins qu'il y ait à l'intérieur même du système de plus en plus de gens qui glissent dans la dissidence, et adressent des messages de plus en plus visibles.


D'ailleurs, dans la dissidence, il faut noter que dans les soutiens à Donald Trump, on peut citer les très connus Giuliani, et Newt Gingrich, qui, en bonnes girouettes, sentant le vent tourner, ont décidés de courageusement le suivre.

Mais au moins eux, ont ils un mérite essentiel, sentir le vent tourner. ceux qui sont "droits dans leurs bottes", sont ceux qui seront emportés.

Les expressions, "falaises de sénèque", ou "spirale de la mort", sont justement ceux, incapables de penser autrement, de s'adapter.

 

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 11:42

Cette fois, c'est sur l'inflation. Ma voisine est moche et acariâtre  ? C'est la faute au Brexit. Je sais pas pourquoi, mais au niveau global européen, c'est le nouveau 35 heures. Tout est sa faute.

Situation oh combien surréaliste. Rien su les quantitatives easing à répétition de la banque d'Angleterre, rien, non plus sur les disparités entre les prix des produits importés et les prix de vente.. Le bidultruc acheté 2.5 , sera revendu 50. Et s'il y a inflation, c'est forcément la faute du Brexit, et non pas de l'appétit des détaillants, grossistes et semi grossistes, qui achètent à prix asiatiques et revendent à prix européens...

Lors de la crise de 2007-2008, la livre avait aussi connu son coup de yoyo, mais il n'y avait pas de Brexit à incriminer...

Visiblement, on nous dit que les inondations au Royaume Uni, c'est la faute au Brexit...Putain, trop fort le brexit...

Même Microsoft s'y met, avec une note de + 13 %. Le rapport avec la Grande Bretagne ? Il n'apparait nulle part. Microsoft, c'est bien une boite US, non ? Donc habituée aux coups de béliers monétaires tant avec l'euro qu'avec la livre...

Les godons ne pourront plus se saouler la gueule à si bon marché, becoze le prix du pinard va flamber. Leur foie, et les dépenses de santé remercient donc le brexit.

Blague mise à part, ils pourront toujours se rattraper sur le scotch, tout à fait local...

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 14:35

Les pays africains, les uns après les autres se retient de la Cour pénale internationale. Les droits de l'homme assaisonnés et préchés au Napalm et à la bombe à fragmentation (version moderne du sabre et goupillon), ça n'est guère crédible. Le droit de l'homme, c'est discrédité, démonétisé, et invalidé... Guère qu'un exercice de propagande pour empire mourant. Aucun traité n'est irréversible. Il suffit de dire non. Exercice inconnu de la classe politique actuelle.

La prochaine débandade devrait concerner l'ONU. Et tous les machins nés de la seconde guerre mondiale.

Après tout, les libéraux qui se targuent du désengagement des états devraient se souvenir qu'avant 1914, la plupart de ces machins n'existaient pas. Ce qui n'empêchait pas de voir un monde de 1900, globalement en paix. La guerre y était une denrée rare qui ne durait pas. Et le monde régulé par le concert des nations.

Les hommes politiques occidentaux ne vont jamais à la CPI; pourtant, tous ceux qui ont gouvernés depuis 1990 auraient du être pendus, décapités, ébouillantés, castrés, etc, liste non exhaustive pouvant être rallongée sans peine. Parce que questions de crimes contre l'humanité, ce sont des grands spécialistes, avec TP en grands.

On ne juge que les perdants, et visiblement, ces gnafrons devraient se méfier. L'hyperpuissance US n'existait pas, et existe de moins en moins. Si elle avait existé, elle n'aurait pas eu besoin d'agresser pour imposer domination financière, et libéralisme économique. Sa simple parole, donnée à voie basse aurait suffit. Mener des guerres sans fins satisfait sans doute les complexes militaro-industriels, mais crève la nation qui la supporte.

C'est en cela que le front intérieur ne tient plus. A la fin, on demande des comptes à la classe dirigeante, et il y a des chances que cela se finisse comme toutes les dernières fois, par un massacre bien juteux d'une aristocratie, avec la partie ayant réussie à faire profil bas qui s'en tire sans trop de mal.

Certains me disent qu'on ne va pas chercher du pain avec une machette. ça dépend  où. Et qu'en bien des endroits le pillage du supermarché est systémique.

On verra ce que cela donne avec les "nouveaux élus". Le psycho-rigide qu'on nous annonce en France. La virago qui doit être élue aux USA. Il parait que leurs adversaires, il ne faut pas leur faire confiance, au moins sur le plan économique ? Etonnant, vu les résultats désastreux qu'on voit actuellement. Quand bien même ne seraient ils chargés que de dynamiter le système, ils seraient utiles.

Fin des années 1990, quelle chance donnait on à Poutine ? En 1799, quelle chance aurait on donné à Bonaparte ?

Le moment du basculement a sonné. Jacques Sapir a donné une description hallucinante du personnel politique :

" L’exaspération qui aujourd’hui saisit des segments entiers du peuple français envers François Hollande se manifeste déjà envers Nicolas Sarkozy, lui aussi adepte de beaux discours qui ne sont jamais traduits en faits. Elle se manifestera demain envers Alain Juppé, dont tout le monde comprend qu’il n’est que la pale copie de Hollande, en plus vieux et plus rigide, quelqu’un dont il ne faut rien attendre, ou envers François Fillon ou Bruno le Maire. Quant à la « bulle » Macron, il en est de celle-ci ce qui en est de toutes les bulles, qu’elles soient de savon ou financière : elle est en train d’éclater. "

Quand à la gauche, même pas utile d'en parler. Elle est complétement épuisée et émiettée, Mélenchon fait un score honorable, et la responsabilité politique et historique du PCF écrasante. Devenu parti d'élus locaux, il a toujours accepté le baiser qui tue du PS, depuis 1983, pour "sauver les meubles".

En politique, les gens raisonnables ne le sont guère finalement... S'ils comprenaient le moment, les hommes politiques en vue, déserteraient le navire.

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 15:25

Not'bon président, vient de rejoindre Elstine dans la légende, en atteignant le taux de popularité de 4 %. 1 % très satisfait, et 3¨% plutôt satisfait.

Mais Elstine, était petit bras, il lui avait fallu presque deux mandats pour atteindre ce résultat impressionnant. Hollande, lui n'est même pas au bout du quinquennat.

Donc on  peut admirer la performance de Porcinet 1° et visiblement, tout le monde espère qu'il soit unique, et le niveau d'incompréhension du peuple, envers sa si "bonne" politique.

Pour ce qui reste de ses soutiens, on peut faire deux listes, ceux qui aspirent à la canonisation, et les pas bien finis. Je laisse le lectorat les établir, mais dans les deux cas, elles ne devraient plus être bien longues.

Si Einstein ne voyait pas de limites à la bêtise humaine, continuer à soutenir Hollande, se situe à son extrême limite. Le meilleur service qu'il pourrait rendre à son camp, à la classe politique, et à la nation, c'est la démission, avec effet immédiat.

Bon, c'est pas tout ça, mais j'ai un boulot qui m'attend au musée de la préhistoire. Je m'en vais de ce pas faire briller le squelette d'un dinosaure, en regrettant de ne pas pouvoir le peigner, brosser et le purger.

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article