Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 19:07

ça y est, Paul Jorion vient de reconnaître qu'on ne pouvait plus éviter la case "effondrement".

Mais je vais revenir sur les différentes facettes. D'abord, le machin, l'Union européenne s'efface lentement.

On voit que la crise des migrants, schengen, la crise économique aussi, font éclater le bouzin. Bâti pour une certaine période, il n'est plus en adéquation. Il est complétement dépassé.

A tel point qu'on peut penser qu'il périra comme bien des empires, sans être aboli, mais parce que tout le monde, désormais, s'en fout, et n'en fait qu'à sa tête.

Même pépé Rocard s'en est aperçu. C'est dire.
Les états de l'est attaquent en justice pour les quotas de migrants, généreusement imposés par l'Allemagne, et notre cher cucugnangnan 1°.

L'état d'urgence, en France, est un retour de l'état : il permet de court-circuiter les procédures à la con qui s'étaient empilés, et conduisaient à ne plus rien faire. L'empilement judiciaire empêchait tout, et la construction européenne, comme le conseil constitutionnel ont pesé lourd dans le phénomène. L'état a besoin de l'effondrement d'une partie de sa structure, pour survivre.
Deuxièmement, je vais être clair : entre un état dictatorial, et un état failli, il vaut mieux la dictature. Pour la dictature, c'est simple : tu fermes ta gueule, tu approuves tout, et tu fais ce que tu as à faire. Je pense fortement, à ouvrir un blog sur la culture de l'ortie. Personne n'a de doc là dessus ? Et oui, si je fermais ma gueule désormais, ça paraîtrait suspect et oppositionnel. Ce qu'il faut éviter (je conseillerais à tous mes lecteurs de s'y abonner, histoire de ne pas paraître, non plus, oppositionnels). Bisous à mon officier traitant de la DCRI.

Bien entendu, cucugnangnan 1° et zébulon talonette sont à mettre aux poubelles de l'histoire. Ce qu'on aime, dans ces périodes historiques, c'est un mec avec des couilles de taureaux. Dans ce sens là, MLP est beaucoup plus crédible. Désolés pour eux, et leur image de virilité, ils sont en défaut total.

En outre, il faut que le dictateur ait pour lui la nouveauté. Un has been, ça ne fonctionne pas.

Pour ce qui est du soubassement de l'économie, c'est l'énergie, et celle-ci est en défaut. Total, les élites s'enrichissent, alors qu'avant, depuis 1750, on redistribuait vers le bas.

Marx n'avait pas vu le caillou sur lequel buterait le système capitaliste : l'énergie. Pourtant, Jewons, c'est de son époque. Il avait tout prévu. Seule, la découverte du pétrole et du gaz, ont prolongé la période, un peu. Ecologiquement, si une source d'énergie illimitée venait à être trouvée, il est clair que la planète n'y résisterait pas.

Pour ce qui est de la classe politique, il faut qu'elle se renouvelle. Celle-là est grandement constituée de gens n'aimant que l'argent. Dans leur corruption, les rois séoudiens crurent pouvoir acheter la Syrie pour 10 milliards de dollars à Poutine.

Il connaît trop les hommes politiques occidentaux, tous à vendre. Il n'avait pas pensé que certains goûtent un vin beaucoup plus fort : celui du pouvoir. Comme Napoléon refusant d'être "un cochon nourri à l'engrais de quelques millions".

La plupart des dirigeants qui ont marqué l'histoire méprisaient l'argent. Louis XI disait que pour cela, il était "la boite en l'enchanteur".

Les vrais dirigeants, d'ailleurs, sont entrainés aussi par l'histoire, tel Hugo Chavez qui voulait être un "tony blair", vénézuelien.

Des gens qui se veulent être des rebelles rejoignent l'état islamique. On ne pourrait être plus niais. Le vrai rebelle, c'est Assad. Lui résiste à l'empire, avec une bonne partie du peuple syrien derrière lui, depuis presque 5 ans. Ils résistent à un empire "irrésistible", qui voudrait les mettre au pas, et faire passer l'économie de marché, et le gazoduc qatari, qui pourrait aussi se voir connecté au gisement léviathan. Savent ils, ces volontaires islamiques qu'ils ne sont que de la chair à canon pour des histoires de gros sous ? D'ailleurs, les combats sont intenses sur le tracé du gazoduc supposé.

Pourquoi faire ? Pour retarder un peu le déroulement de la phase de l'effondrement européen, si celui-ci n'est pas déjà intervenu avant ?

Pour ce qui est des USA, une chose intéressante. le marché automobile n'existe plus que par la location-vente, et le crédit (86 %).

Tel WIll E Coyot, le monde capitaliste, depuis 2007, marche dans le vide. Il y a bien un moment, où l'on finit par tomber... Même si le petit cerveau de Will E Coyot ne lui permet pas de s'en apercevoir. Il y a toujours dans les contes et les histoires pour enfant, des significations cachées. Là, Will E Coyot aura été le prophète de l'effondrement...

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Lecteur 05/12/2015 19:51

----
Concernant la " machine "
tout a déjà été décrit par
Alfred Sauvy
---

Néanmoins le facteur " énergie " est sans commune mesure avec " La Machine "
( facteur secondaire , découlant de l'apport d'énergie " )
Pas de Machine SANS énergie
---

zeus 05/12/2015 08:56

Si il y a peu d'emploi, il y a peu de croissance, même avec profusion d'énergie.
Or nous vivons très momentanément dans une période où l'offre dépasse la demande de pétrole.
Vous aimez reprendre les thèses de Jancovici, cependant je crois plutôt aux dégâts fait par les machines-outils.
Vous devriez lire ce livre très éclairant : http://www.priceminister.com/s/la+grande+releve+des+hommes+par+la+machine.#xtatc=INT-601