Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EN MARCHE, PAS EN MARCHE VERS UNE PERCEE AU SENAT...

4 Août 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

Il existe des élections dont tout le monde se fout, ça s'appelle les sénatoriales. Du côté des lobotomisés, on avait de grands espoirs, de passer de 30 (c'est bien pour un parti d'avoir 30 élus, alors qu'il ne s'est jamais présenté aux élections), au double.

Puis l'espoir a commencé à fléchir. Maintenant, les 30 élus doivent se demander ce qu'ils sont venus faire dans cette galère à la con. 300 millions de suppression de crédits aux collectivités, il fallait être un champion international, pour arriver à une telle mesure.

300 millions, c'est pas grand chose. Ceux qui m'insultaient en 2007 devant les pertes bancaires (600 millions) m'avaient dit la même chose. Les banques avaient perdu un peu d'argent. Pas grave.
Mais ils se trompaient. 600 millions, c'était le canari dans la mine, et quand le canari meurt, on doit détaler. (C'est mon grandpôpa mineur qui me l'avait dit).
Là, le canari vient de mourir, et cela va bien au delà du désagrément observé.

Après ce coup de Trafalgar, le maire qui programmera UN SEUL investissement, sera un fou évadé de l'asile. Comment vont réagir les maires ? C'est simple. Souvent, au local, on ne verse qu'une partie de l'investissement, c'est un financement en boite ; 20 % par la collectivité, 20 % par le département, 20 % par l'état, 20 % par l'UE, 20 % par la communauté de commune ou la commune... Les boites s'emboitent, jusqu'aux 100 %.

Là, on vient d'envoyer un message clair ; vous allez vous faire enc...er de 20 % (ou plus, 40, par exemple) du montant de l'investissement, que vous n'aurez plus qu'à payer. Résultat : la catastrophe financière...

Félicitations au gouvernement, qui vient de couler définitivement le secteur du BTP. Parce que là, on va retrouver le bon vieux maire rad soc, de l'entre deux guerre : il ne fallait rien lui demander comme travaux et il aimait bien avoir de la main d'oeuvre pour entretenir sur un budget courant...

Le sénat étant élu par les élus, il y a gros à parier que les élections sénatoriales de fin d'années, seront massivement perdues par les macronistes, dont le zèle devrait décroitre avec la courbe de popularité du p'tit marquis de belgueule.

Je fais un pari que je ne risque pas de perdre. Ce genre de mesure à 300 millions d'euros, aura un impact récessif multiplié par 10 ou 20. Sinon plus.

Finalement, il faut bien poser la question. Est on passé du stade de "diner de cons", à celui de "clubs de cons ?". Le seul côté rassurant, c'est que la fréquentation du dit club, malgré sa cotisation à zéro, est très basse... Je me rassure pour le QI de mes concitoyens.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Dommage pour les sénateur EM, car là ils ne pourront même pas payer pour avoir des électeurs virtuels
https://francais.rt.com/france/41653-figurants-auraient-ete-payes-pour-faire-show-convention-lrem-juillet
Répondre