Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 16:17

Je rappellerais ici certains fondamentaux économiques.

Notamment la loi de l'offre et de la demande : "Les bucherons les plus futés ne vont pas travailler dans les futaies très en pente... ". Dans ces temps de grande mécanisation, une parcelle difficile peut être totalement imbattable, question prix : personne n'en veut, surtout pas les grosses entreprises mécanisées. En plus, elles ont souvent un bois exceptionnel, de très bonne qualité, parce que la parcelle a mis le siècle à pousser.

Une parcelle plane de 50 hectares verra une bagarre de prix de gens devant absolument travailler pour payer leurs emprunts.

Une parcelle de 3 hectares, accessible par une voie tracée pour les chariots à boeufs, et donc pas par un engin de chantier, n'intéressera que le forestier de petite taille, mais très haut en couleurs, celui qui en passant devant le crédit nagricole fera bras et doigts d'honneurs, et aura le portefeuille en peau de hérisson.

Comme ces parcelles enclavées et difficiles, les gens disposés à les faire sont rares, ce sont eux qui fixent le prix. Mais, c'est vrai que c'est pas moderne de travailler qu'à la tronçonneuse, avec des engins agricoles remontant à Mathusalem et pour un marché uniquement local.

Retour aux fondamentaux, le Royaume Uni attire les immigrés, les européens aussi. Question de langue, et de débouchés. Les godons sont clairement évincés du marché du travail, se retrouvent fréquemment en invalidité, et les familles de polonais, ou de tout ce que vous voulez, peuvent très bien vivre au pays, avec le salaire de misère du chef de famille. Ne parlons pas de l'autre spécificité du RU, le travail massif des enfants.

Visiblement, donc, les godons apprécient beaucoup, beaucoup cette immigration, c'est sans doute pour ça qu'ils ont été obligé de faire voter sur l'appartenance à l'UE ou "brexit", haï par les patrons amateurs de bas salaires, mais que ne voient pas d'un mauvais oeil, tous ceux qui ont une famille à faire vivre, pas à pétaouchnok, mais à Londres, ou Liverpool, dans un environnement de prix anglais.
Mais patience, le sort de la Grande Bretagne est entre les mains de la mer du Nord, dont la production va de moins en moins fort.

Le retour aux fondamentaux touche aussi EDF, dont la situation financière inquiète de plus en plus, même les syndicats.

Mais EDF n'est pas tellement différente de toutes ces entreprises du secteur de l'énergie, toutes en mauvaise posture. S'il n'est pas difficile de gagner de l'argent en marché expansionniste, dans un marché en régression, tout le monde bouffe ses fonds de culottes. Le charbon américain et chinois en sont d'excellentes illustrations, comme le marché de l'acier, et le marché de l'électricité a cependant l'avantage d'avoir une résilience plus importante que les autres, même si elle n'est pas infinie.

Inutile de prévenir les hommes politiques, ils sont totalement autistes, et complétement stupides.

Il parait qu'Hollande fait baisser l'audimat. Et dans ceux qui sont sensés le regarder, combien dorment devant la télé ? Et s'ils ne dorment pas avant, ils sont sûrs de dormir après. Un parfait soporifique, une émission pour quelqu'un qui n'a rien à dire...

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

EnPassant 15/04/2016 21:41

GoodRich est un nom mal choisit, BadPoor serait plus judicieux non ?
http://www.zerohedge.com/news/2016-04-15/default-cycle-now-full-swing-goodrich-petroleum-latest-energy-company-file-chapter-1

EnPassant 15/04/2016 21:38

Tout va bien, la preuve scooter 1 l'a dit hier à la télé
quoiqu'ailleurs...
http://www.zerohedge.com/news/2016-04-15/us-economy-2016-3-classic-recession-signals-are-flashing-red

EnPassant 15/04/2016 21:37

L'Alberta coule
http://www.zerohedge.com/news/2016-04-15/its-turning-ghost-town-one-five-calgary-offices-empty

EnPassant 15/04/2016 21:34

The Fed Sends A Frightening Letter To JPMorgan, Corporate Media Yawns
http://www.zerohedge.com/news/2016-04-15/fed-sends-frightening-letter-jpmorgan-corporate-media-yawns

...It’s important to parse the phrasing of that sentence. The Federal regulators didn’t say JPMorgan could pose a threat to its shareholders or Wall Street or the markets. It said the potential threat was to “the financial stability of the United States.”...

EnPassant 15/04/2016 11:50

Voilà comme not' bon saigneur nous récompense
https://francais.rt.com/international/19117-departement-detat-americain-blame-france

C'est bien la peine de faire carpette !

La Gaule 15/04/2016 09:17

Concernant les éoliennes, oui, bien dans le ton de l'atmosphère de bidonnage (comme dirait un autre blogueur) qui nous baigne tous en ce moment.

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/04/14/france-pays-bidon-eoliennes-non-raccordees/

Autre bidonnage majeur, celui de la « nuit debout » (un demi siècle que je la pratique la « nuit debout » quand je vais à l'enculerie ou aux putes sans distinction de sexe de race et de culture -vive Schengen !).
D'ailleurs ils en disent beaucoup de bien dans la feuille de chou grenobloise (le Dauphiné je n'ose dire libéré puisque la banderole « je suis Charlie » pend toujours lamentablement à leur balcon comme un slip sale). C'est un signe.
Le plus marrant est que les DAB dans le quartier ont tous été massacrés au cours des récentes manifs. Il ne manque qu'un placard de remerciement du syndicat des banquiers sur chaque appareil HS :
« Merci de nous aider activement à supprimer le cash pour mieux piéger les moutons qui ont leurs maigres ronds dans nos livres».

Limites de l'homme de gauche de bonne volonté, Jacques Sapir voit dans ce gros pet foireux l'annonce d'un ouragan rédempteur. Surveille toi Jacques, tu vas finir Charlie !
http://russeurope.hypotheses.org/4857

Je cite le même blogueur que plus haut, qui a reproduit l'article judicieux de T. Meyssan en insistant sur le fait le plus troublant. Pourquoi les pouvoirs publics tolèrent-ils de tels rassemblements en plein état d'urgence ?
On a du leur dire que si c'est « la guerre » cela dépend quand même du contexte.
Qui ça ? Complotiste va ! (Cela commence comme ça pour se finir dans la haine les coups le sang la dénonciation anonyme des juifs etc.).

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/04/14/nuit-debout-mouvement-a-dormir-debout/

Quant au feuilleton panaméen tout le monde (sauf Le Monde) a bien compris que si vous ne savez pas où aller pour vos vacances avec votre valise pleine de billets, le Delaware vous tendait désormais les bras les cuisses ouvertes (en Russie, ils vous prennent la valise et vous envoient vous branler au goulag).
Certains ont vu dans la chose un « coup de maître » des USA, prévu de longue date et reposant sur l'idée que c'est le refuge des capitaux mondiaux dans ce pays qui lui permit réellement de sortir de la crise de 1929 (T. Meyssan a aussi développé cette idée sur le Réseau Voltaire).
Le texte suivant pose la question qui tue sans désigner le mort. Oui, les USA seront ainsi à même de taxer toute cette manne débarquant des zones franches non autorisées par les maître financiers.
Mais cela ne risque-t-il pas, à plus long terme, de tuer la poule aux œufs d'or ? C'est Jorion qui nous dira en gloussant : « je vous l'avais bien dit ».

http://www.prechi-precha.fr/les-panama-papers-sont-ils-le-coup-de-maitre-des-etats-unis-annonce-des-mars/

'lut les durs.

Abdel 14/04/2016 22:50

C est une blague le fait que la moitie des eolienne francaises ne seraient pas connectés ?

http://www.atlantico.fr/pepites/moitie-eoliennes-francaises-tourne-vide-affirme-canard-enchaine-2663630.html

RolandT 15/04/2016 11:56

Oui, les journalistes, encore une fois, n'ont rien compris. En fait, ces éoliennes qui ne sont pas encore connectées sont soit en cours de construction, soit en projet !...

nicolas 14/04/2016 13:24

Le retour aux fondamentaux touche aussi EDF, dont la situation financière inquiète de plus en plus, même les syndicats.

Heureusement qu' ERDF ne raccorde pas toutes les éoliennes installées sur notre territoire, sinon ca serait pire
http://www.estrepublicain.fr/actualite/2016/04/14/la-moitie-des-eoliennes-francaises-ne-sont-pas-branchees

Max 14/04/2016 13:00

La loi de l'offre et de la demande s'applique aussi aux humains. L'offre (la démographie) augmente constamment, mais la demande stagne (limitée par les ressources naturelles). Fatalement va arriver un jour ou la valeur d'un humain va devenir négative.

La Gaule 15/04/2016 09:19

Plutôt l'impression que la démographie constitue la demande, mais bon...
D'autre part les ressources naturelles ne constituent pas « l'offre » mais l'une des conditions de l'offre. Et qui crée l'offre d'après vous ?
L'économie du Moyen âge s'est effondrée non pas par limitation des ressources naturelles mais par une impasse de l'offre (le « monde plein » de Braudel), dont la cause d'origine culturelle n'était pas la moindre.
Quant à la « valeur », si vous n'avez pas compris que la création de valeur ne doit plus grand chose à la fameuse loi de l'offre et de la demande (loi totalement bidon comme toutes les « lois » économiques si elles méconnaissent le facteur rapport de forces inhérent à toute société humaine), vous ne devez rien comprendre à la crise financière actuelle.
A titre anecdotique, un humain négatif (c'est vous qui le dites) avec un gros fusil peut très bien vous tuer, même s'il n'a pas de valeur.

Horzabky 15/04/2016 08:32

Exactement.

Merkel a trouvé que les Allemands étaient trop chers, et a ouvert les portes aux migrants, qui sont prêts à travailler pour l'équivalent du RSA français.

Merkel (et ses semblables chez nous) se contrefichent que dans 30 ans l'Allemagne ressemble plus au Maroc qu'à un pays européen, le Maroc c'est très bien, quand on n'en connaît que les palaces et les luxueux rias de Marrakech.

simplet 14/04/2016 11:29

Bonne parcelle, prix bas, bon bois.. Ouais, ouais! Sauf que même le bon bois ne trouve plus d'acheteurs intéressés.
Règle n°1 dans l'économie: avoir un carnet de commande plus ou moins remplis.
Cela étant, pour le reste on se démerde.
Information n° 1: il n'y a plus de commande.Du moins pas assez pour tous. D'où la situation actuelle.
Alors ceux qui prônent allègement de charges, plus de chômage à l'horizon 2030, nouveau code du travail sont des fumistes.
Un patron qui a du boulot engage, peu importe les contraintes. Un patron qui n'a pas de boulot dégage.
Point barre.