Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 19:31

Nouvel article de T. Meyssan sur le Brexit, pour lui voulu par les élites britanniques, pour continuer à être une place financière, cette fois rattachée au Yuan.

Monarchie constitutionnelle, le Royaume Uni ? Sans doute même pas. La monarchie a appris à faire profil bas, se contentant d'agir en sous main, avec l'état profond britannique, un état profond toujours très aristocratique, avec des cabinets fantômes, qui n'hésitent pas, en certaines circonstances, à agir, même sans être au pouvoir. On ne perd pas forcément les liens, toujours plus fort que les alternances...

Mais ce schéma, est foireux. Que le pouvoir réel constate la fin de l'empire américain, c'est certain. ils sont assez connecté avec le pouvoir outre atlantique pour être au courant.


Qu'ils y perdent l'Irlande ? Ils s'en tapent complétement.

Winston disait qu'il avait envie de les balancer à la mer. Sans doute cela sera t'il fait.

L'Ecosse veut se barrer ? Pas de problème, avec une chute de 80 % de l'investissement dans l'industrie pétrolière, la production suivra, et l'émirat du nord redeviendra ce qu'il était avant : rien du tout, mais indépendant.
Margaret Thatcher a intentionnellement détruit l'industrie anglaise ? Il aurait fallu qu'elle soit intelligente, pour comprendre le mécanisme.

Devenir une place dominante pour le Yuan ? Intéressant. Mais il faut d'abord faire l'impasse sur le dollar, et son petit caniche, l'euro, dans une gigantesque conflagration de type fin de l'URSS.
Si les USA se disloquent, c'est le dollar qui ne vaut plus un pesete. (vous avez vu ce jeu de mot ?).

Je pense simplement, que les élites anglaises ont simplement repris les commandes, en voyant que tout devenait fou.

Les dirigeants britanniques sont excentriques, mais rarement fous. La Chine devenant dominante ? Concept intéressant. Si elle n'est pas avalé par le trou noir de la dislocation de l'empire occidental, vous savez, ses premiers, et finalement, ses seuls clients. Parce qu'après, ce sera aussi, pour elle, son industrie, un sacré coup de tabac...

Les autres, ils se font porter pâle, en ce moment.

Ce n'est pas le Brexit qui provoque l'effondrement du système. Le système est condamné depuis belle lurette.

Simplement, un canot vient de se détacher du Titanic. Les autres veulent continuer comme avant...

On change de politique, c'est tout. Mais le Royaume Uni sera aussi terriblement secoué par le coup de tabac de l'effondrement. Cette fois, c'est certain, il est en cours.

Combien de temps ? Rapide, certainement. Et un beau réalignement. Pourquoi se friter avec Moscou, pour le plaisir de plaire à Washington, dont ils viennent de divorcer ?

Moscou est prévisible, Moscou a l'habitude du concert des nations, et la Grande Bretagne sait y jouer aussi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Dizemanov 30/06/2016 06:11

une toute petite anomalie sur l'ensemble des marchés financiers : en gros, tout, absolument tout est au vert : obligations, commodités, actions, MPX, quelle que soit la zone géographique ...
or c'est tout simplement techniquement impossible : soit on est rentré dans la #Quatrième dimension, soit on a affaire à une intervention coordonnée des banques centrales, situation extrêmement dangereuse à court terme.
De fait on rappellera la réunion qui a eu lieu au siège de la BRI à Bâle ce week-end ...
Bref ... on est en apesanteur !!
Mais la #gravité trouvera très vite les raisons de s'appliquer (elles ne manquent pas).
Accrochez vous, ça risque de secouer, prenez vos précautions ...

http://wolfstreet.com/2016/06/26/ecb-spends-400-billion-on-brexit-black-friday-bank-bailout/

anonyme_fr 29/06/2016 23:15

Patrick dit :
"La monarchie a appris à faire profil bas, se contentant d'agir en sous main, avec l'état profond britannique, un état profond toujours très aristocratique,"

-->
Et qui s'autoreproduit depuis longtemps , depuis 1858 soit 158 ans ! :
Les descendants des familles qui étaient riches en 1858 sont toujours riches
http://www.slate.fr/story/97551/descendants-familles-riches

Abdel 29/06/2016 22:07

Pour ceux qui croient en la supériorité américaine ;-)

http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2016/05/26/les-etats-unis-en-sont-encore-aux-disquettes-pour-gerer-leur-arsenal-nucleaire_4927016_4832693.html

raleur !! 30/06/2016 08:01

Bein heureusement !!
Les données , les codes etc ... stockées sur une disquette enfermée dans une enveloppe scellée , elle même enfermée dans un coffre ne peut pas être piratée ou corrompue par un virus !!
Ce titre me fait penser à ces imbéciles rigolards qui s'esclaffaient devant la technologie soviétique rudimentaire qui équipait les tout derniers avions de chasse équipés de radio ...à lampes !!
Decouverte faite sur un chasseur dernier cri passé à l'ouest par son pilote à la fin des années 1970 ou début des 80 !!
Il a fallu quelques années à ces imbéciles pour comprendre que cette technologie rudimentaire était conçue pour résister aux attaques IEM .

Plus c'est moderne, plus c'est fragile !!

Lors du programme apollo, la nasa a dépensé des millions de dollars pour des stylos fonctionnant en apesanteur, les Russes ont simplement utilisés des crayons à papier, des portemine pour être précis !

Abdel 29/06/2016 21:57

Les recents achats chinois de tres gros coffre forts à Londres indiquaient un rapprochement :

http://money.cnn.com/2016/05/16/news/china-buys-london-gold-vault/

http://www.bbc.com/news/business-36309062

mais il ne faut pas se leurrer , les chinois veulent siphonner tout l' or du monde ( sauf le mien).

Sinon, quant à l' idée que l' empire US veut faire un dernier baroud d'honneur en faisant une frappe preventive via la base BMDE de Roumanie , je n' y crois pas.

Comme Dedefensa, je pense que le Pentagone veut du budget et utilise BMDE .

Moscou est peut etre à 2000km de la frontiere roumaine (4 minutes de vols pour un missile balistique ) , mais la foret siberienne à plus de 4000 km , soit tout le temps qu' un Topol raye de la carte les villes de la cotes est americaines ( il n' y a qu a voir cette impressionnante video ):

https://www.youtube.com/watch?v=RgKNjB34bjo

Le popol americain ne sait pas combien de Topol se balade dans la foret siberienne ( comme chercher une aiguille dans une botte de foin ) , meme avec leurs satellittes espions ou leurs RQ-170 (rires ) .

Si en plus , je leurs donner la position exacte en temps reels de chaque Topol , ils arriveraient à en rater plusieurs ( voir le temps de detruire le Topol au mileu de la siberie , celui-ci sera deja parti vers les US )

Je n' ai meme pas parler du reste de la famille des missiles balistiques russes (SS-26 ,SS-NX-30 ) sans compter que les russes ont du placer des S-400 et bientôt leurs S-500 prés des installations americaines , sans compter le faits qui peuvent brouiller le système Agis (voir USS Cook) .

Non , j' y crois pas à moins que la cocaïne leurs montent au nez et oublie la réalité.

La Gaule 29/06/2016 13:54

Bien sûr que Titi a raison. Sur toute la ligne même, puisque si vous lisez bien son texte, il laisse clairement entendre que les revirements et les dislocations en cours ne vont pas être une partie de plaisir -il est géographiquement bien placé pour en juger.

« Je pense simplement, que les élites anglaises ont simplement repris les commandes, en voyant que tout devenait fou. »

Certes, mais j'ai l'impression que vous ne tirez pas toutes les conséquences de ce que cela implique, et l'on en revient toujours aux mêmes divergences.
Les systèmes s'effondrent mais les invariants restent. Il n'y a aucune raison que l'Angleterre ne s'évapore dans le coup de vent. Pas plus que la France d'ailleurs.
Quant à la Chine, cela fait cinq siècles que la fine fleur intellectuelle européenne travaille à sa dislocation. Elle aurait mieux fait de se demander pourquoi les morceaux énormes finissent toujours par revenir vers le centre -vers le milieu devrais-je dire ?
Les systèmes ne s'effondrent jamais complètement non plus et des pans entiers -pourtant construits de toute pièce- restent debout, voire servent de fondation aux nouveaux qui prennent la place.
La chrétienté est ainsi sortie renforcée de la chute de Rome, de même que la monarchie française, en virant à l'absolutisme, a enterrée les convulsions quasi révolutionnaires qui ont secoué la chute du « beau » Moyen âge. Les exemples du même genre abondent.
Vous voulez peut-être parler « d'économie » ? Soit d'économie de marché, de mondialisation, de financiarisation etc. etc.
« L'économie » tout comme « l'histoire » et plein d'autres sciences qui n'en sont pas nous aveuglent autant qu'elles nous éclairent -c'est ce que m'a dit avec raison Werrebrouck récemment.
Je vous renvoie une fois de plus à votre favori Braudel et son image -lumineuse- du « visiteur de soir ».
Avec réticence, rage, et la mort dans l'âme, les peuples vont devoir cesser d'adorer le cargo -le marché planétaire pur et parfait et ses consommateurs indistincts- pour faire pousser des haricots. Le but sera d'abord de bouffer et pour la titrisation de la valeur haricot on verra après. Le châtelain -il y en aura toujours un pour occuper la fonction, vous faites pas d'illusions- y veillera.
Disons que des gens comme vous et Orlov savent tout de la culture des haricots et de sa rémanence historique.
Moi, c'est sur la permanence du châtelain que je m'interroge...
A part ça, dans mon coin, il y a de magnifiques journées d'été (les bois, les taillis, l'herbe fraîche etc.).

EnPassant 29/06/2016 10:46

Pendant ce temps là on se paye sur la bête
http://objectifnews.latribune.fr/economie/developpement-economique/2016-06-28/polemique-sur-les-dividendes-des-actionnaires-chinois-l-ag-de-l-aeroport-de-toulouse-reportee.html

et on attend avec impatience de la faire sur les bêtas
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/assurance/fonds-de-pension-a-la-francaise-l-attente-inquiete-des-assureurs-581746.html

dizemanov 29/06/2016 09:40

Où se trouve l'intérêt des usuriers ?
Réponse géopolitique inattendue : ils misent désormais sur l'imperium et non plus sur la thalassocratie.
Contrairement à leurs habitudes ataviques, les usuriers misent en effet sur les grandes itinéraires continentaux géopolitiques qui irriguent l'Asie, tant pour le commerce que pour les pèlerinages : la route de la soie et la nouvelle route de Karakorum.
L'analyse de Meyssan sur le Brexit est la bonne, c'est sûr, à condition de précision qu'il s'agit d'une révolution culturelle du peuple usurier qui a toujours hésité à miser tantôt sur la thalassocratie, tantôt sur l'imperium. Cette dernière tendance semble avoir le vent en poupe. Le rétablissement des bonnes relations entre Xi Jinping et Wlad rouvre les routes : les usuriers auraient grand tort de se priver de cette opportunité; le sort des Yankees cesse de les intéresser.
Meyssan ne peut se dire plus lucide qu'Ezra Pound, qui dans Le travail et l'usure, a déjà depuis longtemps annoncé le déclin du régime de la déesse Columbia et de la Manifest Destiny qui domine sa terre natale.

Sclavus 29/06/2016 17:55

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwjS59P1y83NAhUHOhoKHc4ZCK4QtwIILjAC&url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3Dxn6r2Nm0ZMo&usg=AFQjCNEyA-4aBic4aEGH2rfbn9TsnsZ76Q&sig2=vL32ZnFgNVb6t7v0ldNNiQ
With Usura

With usura hath no man a house of good stone
each block cut smooth and well fitting
that design might cover their face,
with usura
hath no man a painted paradise on his church wall
harpes et luz
or where virgin receiveth message
and halo projects from incision,
with usura
seeth no man Gonzaga his heirs and his concubines
no picture is made to endure nor to live with
but it is made to sell and sell quickly
with usura, sin against nature,
is thy bread ever more of stale rags
is thy bread dry as paper,
with no mountain wheat, no strong flour
with usura the line grows thick
with usura is no clear demarcation
and no man can find site for his dwelling.
Stonecutter is kept from his tone
weaver is kept from his loom
WITH USURA
wool comes not to market
sheep bringeth no gain with usura
Usura is a murrain, usura
blunteth the needle in the maid’s hand
and stoppeth the spinner’s cunning. Pietro Lombardo
came not by usura
Duccio came not by usura
nor Pier della Francesca; Zuan Bellin’ not by usura
nor was ‘La Calunnia’ painted.
Came not by usura Angelico; came not Ambrogio Praedis,
Came no church of cut stone signed: Adamo me fecit.
Not by usura St. Trophime
Not by usura Saint Hilaire,
Usura rusteth the chisel
It rusteth the craft and the craftsman
It gnaweth the thread in the loom
None learneth to weave gold in her pattern;
Azure hath a canker by usura; cramoisi is unbroidered
Emerald findeth no Memling
Usura slayeth the child in the womb
It stayeth the young man’s courting
It hath brought palsey to bed, lyeth
between the young bride and her bridegroom
CONTRA NATURAM
They have brought whores for Eleusis
Corpses are set to banquet
at behest of usura.

Présentation

compteur

Recherche

Catégories