Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FELICITATIONS IMMOBILIERES...

3 Janvier 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Immobilier

J'avais dit, il y a plus de dix ans, une chose pour moi évidente. La crise énergétique allait créer des problèmes immobiliers lourds. Des lecteurs m'ont dit que j'avais été un des premiers, d'autres m'ont insultés, d'autres ont fait remarqué au moment des subprimes que les banques avaient perdus quelques millions, ou quelques centaines, et que ce ne serait pas grave. Bon.

Mais, en partant de la micro économie pure, à savoir le budget d'un ménage endetté, on pouvait prévoir une tempête. M. Américain moyen, honnêtement obèse, surendetté et devenu chômeur, n'avait aucun moyen de faire face à une augmentation du prix de l'essence, dans son SUV à l'appétit gargantuesque.

 

Le lotissement type, qui ne bénéficie d'aucune desserte par les transports en commun n'avait plus lieu d'être. Des américains plus rationnels et méfiants ont rachetés, dans un premier temps, des maisons pour une bouchée de pains. Après, les autres, ont constatés la fonte de la valeur de leur bien.

Comme on peut éteindre la dette en rendant les clefs, c'est ce qui a été fait. Les déménagements ont été nombreux, mais à l'américaine. L'organisme demandant l'expulsion fait tout mettre dehors. Point barre. M. Américain moyen, honnêtement obèse et surendetté n'ayant pas les moyens de se payer le déménagement.

Dans le meilleur des cas, il est parti, avec femme et enfants dans sa famille pas endetté, loger dans le pavillon de 300 m2 où se sont retrouvées parfois trois ou quatre générations, dans le pire des cas, dans la shantytown, dans le cas intermédiaire, dans le mobile home.

Il est savoureux d'ailleurs, de voir certaines vidéos, Delamarche contre Lechypre, par exemple, où l'un répond de plus en plus faiblement... Les 102/103 millions de yankees au chômage et les 50 millions à la soupe populaire, ça fait de très mauvais consommateurs.

Aujourd'hui, tout est chouette en France, au niveau immobilier. Pensez. plus de 200 milliards d'euros de prêts immobiliers. Dont, parait il, 54 % en renégociation. ça c'est pas bon. Les clients ne veulent plus payer leur 4.5 % réglementaires et demandant du 1.30 %... En taux fixes, qui plus est. Ailleurs, là "ousque" on est moderne, on prend évidemment du taux variables. On peut quand même noter qu'il reste quand même, quand les taux fauchent les marguerites, des abrutis qui empruntent à taux variables. Peut être des sado-masochistes militants.

Quand aux autres... Réfléchissons. 92 milliards d'emprunts frais, pour 800 000 transactions, cela donne des prêts de l'ordre de 120 000 euros. On voit donc une nette baisse des prix.

"mais les banques tirent la majorité de leur marge d'intérêt du stock des crédits existants." Autrement dit, en faisant des prêts à 1.30 %, c'est la catastrophe assurée. (Les banques se refinancent au jour le jour), en cas de peu probable remontée des taux.

En gros, on fait tenir l'économie, ou ce qu'il en reste, en faisant une impasse grandiose sur le futur.

Pour ce qui est du marché immobilier, il n'existe pas. Quand il y a des écarts de 1 à 8, il y a DES marchés immobiliers. Et il y a peu de chance que celui qui est à 1, monte à 8. Par contre, il y a plus de probabilités de descendre...

Surtout dans un contexte de raréfaction pétrolière.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Parmentier 03/01/2017 18:50

Pour St Etienne : "Dans les villes en baisse, Saint-Etienne affiche le prix du mètre carré le moins cher de France, à 910 euros (– 2,9 % en un an et – 26,2 % sur dix ans)"
et aussi : "L’objectif, réitéré chaque année depuis 2006, de construire 500 000 logements par an semble d’autant plus oublié qu’un nombre croissant d’économistes le remettent en question. Ceux-ci constatent l’explosion de la vacance des logements." 2,9 millions de logements vacants.

http://www.lemonde.fr/immobilier/article/2017/01/03/2016-une-annee-exceptionnelle-pour-l-immobilier_5056946_1306281.html

Alcide 03/01/2017 17:51

@ b.bebe
Mieux que le plan boite de conserve , j'ai trouvé le plan blé.
Le blé en grain se conserve très bien dans des fûts en plastique.
La farine faite au dernier moment par un moulin à farine possède toutes ses propriétés nutritives que n'ont plus les farine du commerce et permet de faire du vrai pain savoureux qui se conserve bien et qui est un véritable aliment presque complet.
Permet de faire des sandwiches au lapin ou à la carpe, sanglier, perdrix , chevreuil de rencontre ,etc...
Stocker du blé bio bien entendu à 50 c le kg en général directement chez l'agriculteur.
Pour les moulins voir la marque Samap ou sur ebay Allemagne cherchez Getreidemühle (plus de choix)

Abdel 03/01/2017 17:23

En lisant cette article, j' ai fait "flashback" de presque 10 ans (le oueb a de la memoire ) :

http://www.leblogfinance.com/2007/07/levolution-de-l.html

et deja vous vous moquiez d' EDF (Juillet 2007 ) sans oublier vos previsions qu' on allez dans le mur :

http://www.leblogfinance.com/2007/07/changement-dpoq.html

Il avait même cette petite rubrique sur les materiaux et technologie :

http://www.leblogfinance.com/2007/07/froid-solaire.html

L' epoque où on vous traitez de "coco-poujado aigris" (pendant que certains avec ces saines lectures -coco-fachiste- acheter le kilo d' Or à 16000 € et le revendait 42 000€ en 2012 :-)
:

http://www.leblogfinance.com/2007/08/lampleur-des-dg.html

EnPassant 03/01/2017 14:43

http://www.frandroid.com/culture-tech/401944_foxconn-a-un-plan-pour-remplacer-ses-employes-par-des-robots

"..Le plus impressionnant est sans doute que certaines usines en sont déjà à l’étape 2, voire l’étape 3 de ce plan. Effectivement, déjà 10 chaînes de production sont entièrement automatisées. À cette heure, plus de 40 000 Foxbots ont été déployés...."

b.bebe 03/01/2017 14:15

C'est mon premier commentaire, pourtant je vous lis depuis des années.
Je suis entièrement d'accord avec de nombreux articles lus. L'immo à part de la renégociation, c'est mort. Chômage, taxes, salaires en berne quel avenir...
J'ai eu la chance, de vendre mon bien fin 2016 au même tarif que 2015. Les jeunes qui l'on achetait, 20 ans à 1200€ malgré un apport conséquent. L'un à EDF, l'autre Ph(f) armacienne (j'écris nov' langue). La joie dans leurs regards, je les comprends. Ont-ils pensé à l'avenir, la situation éco, j'en doute. Ils se sentaient invulnérables, sûrs d'eux, l'avenir devant.
Moi, séparé, j'ai réalisé ce que je voulais faire, or (20 $ américain et liquidités). J'ai perdu à l'heure actuelle beaucoup. Je ne m'en fais pas. 546 ETF/ once.Doublé depuis 2015 et triplé entre 2014 et 2015. Combien cette année ?
Combien de temps durera cette fin d'empire, je ne sais pas, personne ne sait. Le jour où la création monétaire n'inspirera plus confiance ou comme en Inde, l'argent et l'or de la population seront spoliés.
Certains commissaires de l'UE prévoit un large contrôle, le début de la fin ?
Une chose est sûre, celui possédant des terres, des bois, un plan boîtes de conserves (confère un blog bien connu), de l'or ou de l'argent, peut-être du liquide si celui-ci est dématérialisé sera surement le grand gagnant. L'avenir nous le dira. Chacun effectuant ses choix en fonction de ses convictions. Mon choix est fait. J'attends.

EnPassant 03/01/2017 14:08

a croiser avec ceci

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/01/02/01016-20170102ARTFIG00290-decouvrez-la-carte-des-crimes-et-delits-en-france-et-dans-le-grand-paris.php