Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 14:52

Il y a les pompom girls du libéralisme économique qui vous diront pourquoi Alitalia a coulé, c'est la faute à l'état.

La réalité est plus prosaïque, le transport aérien a toujours été une activité de prestige, jamais rentable, toujours soutenue, d'une manière ou d'une autre.

L'Italie et Alitalia souffre de la situation géographique décentrée de l'Italie, à la périphérie d'une Europe riche, et d'un sud pauvre. Voilà tout. Le reste, c'est de la littérature.
La solution néo-libérale ? Liquider la société, et les remplacer par du low cost. Et la prochaine fois ? Beeennnnnnn....

Une crise, tout bonnement, de la sortie de l'ère pétrolière. Les compagnies aériennes crèvent comme des mouches, les unes après les autres. Les moins bien gérés, d'abord, les mieux gérées ensuite. Mais toutes devront y passer...

Comme aux USA, le modèle. Elles y sont toutes passées, par le dépôt de bilan, et les fusions... En attendant le prochain numéro.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

anonymous19 04/05/2017 12:26

Les pompom girls du libéralisme économique qui vous diront que si Alitalia a (sur)vécu, c'est la faute à l'état.

La réalité est plus prosaïque, le transport aérien a toujours été une activité de prestige, jamais rentable, toujours soutenue, d'une manière ou d'une autre.

Etape 1:
"le néo-libéralisme, et c'est la mise à disposition de l'état, au service des grandes entreprises."

Etape 2:
Le socialisme, et c'est la mise à disposition de l'état, au service des démagogues et autres politiciens.

Etape 3:
Les pompom girls du libéralisme économique qui vous diront que la solution est de réduire la taille de l'Etat, afin de réduire les méfaits de ceux qui le contrôlent.

Abdel 03/05/2017 19:07

Oui, et les nuages s amoncellent pour l' industrie aéronautique qui reste un des derniers points fort de l' industrie française :

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-coup-de-blues-d-airbus-et-de-boeing-sur-les-ventes-long-courriers-699094.html

Sclavus 03/05/2017 17:14

Sauf la célèbre Turkish airlines qui est prospère: le carburant payé au pris d'amis contre du sang de la population syrienne ; d'autre magouilles à la sauce turque sans doute... mais tout va bien

RolandT 03/05/2017 17:13

La consommation de pétrole en Italie est revenue au niveau des années 1960... Missa est.
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?codePays=ITA&codeStat=RSE.BP.OIL.CONSUM