Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 12:36

Chez nos voisins godons, on gamberge dur sur l'énergie (nos dirigeants z'à nous, eux, ils pensent pas, Fillon, lui, n'a même pas de quoi penser. Je doute qu'il ait un cerveau),

il faut dire qu'il y a de quoi :

" En 2015, l'électricité générée au Royaume-Uni a été produite à environ 30% par des centrales au gaz, à 30% par des centrales à charbon, à 19% par des réacteurs nucléaires et 19% par les énergies renouvelables. "

Bon, je résume pour ceux qui ont pas suivis : les centrales à charbon sont antédiluviennes, les centrales nucléaires seront bientôt toutes fermées, et visiblement, il y a de moins en moins de gaz en mer du nord, quand au gaz de schiste qu'ils pourront tirer de chez eux, ils pourront en remplir quelques briquets.

Donc, on peut s'attendre, côté godons, à quelques problèmes électriques, en même temps que l'on voit des ressources renouvelables devenues significatives, alors qu'elles ne devaient pas dépasser les 4-5 % il y a 10 ans.

Côté USA, d'après Orlov, visiblement, on penche fortement pour un changement de régime en Arabie séoudite, histoire d'en finir avec le terrorisme, faire baisser drastiquement leur consommation de pétrole qui, comme chacun sait, appartient de droit aux USA.

Le côté "terrorisme", serait comme dans le cas de l'esclavage avec le sud, un prétexte tout trouvé pour faire main basse sur le grisbi, d'abord parce que les séoudiens de tous poils ont beaucoup de $, ensuite, qu'ils ont encore pas mal de pétrole, que bêtement, ils consomment de plus en plus.
Il faut les guérir, au plus vite, de ce vice. En un mot, il faut qu'il arrêtent de faire chier, et réduire l'état séoudien, à un croupion où plutôt procéder à une partition, où les réserves pétrolières se retrouveraient dans un état réduit, peuplé de 2 à 3 millions d'habitants, et qui aurait privatisé son secteur pétrolier.

L'affirmation suivante de Orlov, que les mariages entre cousins, cela crée des tarés, génétiquement parlant, est  en généralement couramment admise. Cela ne donne de bons résultats, ni pour les lapins, ni les cochons, ni les humains.

Question enseignement, visiblement, les autorités séoudiennes, elles mêmes se plaindraient de la qualité, ou plutôt en l'espèce, de l'absence de qualité de l'enseignement. Il faut dire que la matrice idéologique du régime, le Wahhabisme ne se prête guère à l'esprit critique, mais que le Coran -la récitation-, est souvent apprise par coeur, sans comprendre la langue, et encore moins, en la commentant.

les réformés, les plus alphabétisés à une époque, eux, lisaient, commentaient, et faisaient de l'explication de texte de la bible. C'est une démarche totalement différent.

Mais comme l'a dit Orlov, les armes US, de haute technologie, ne peuvent servir sans l'assentiment de leurs vendeurs, c'est à dire, être désactivés. Et vue la qualité de l'armée séoudienne...

En plus, on pourrait même donner une couleur humanitaire à l'opération. Sauver le Yemen, agressé, par exemple.

Il est clair que l'histoire US est pleine d'agressions, y compris à l'intérieur. La fin des guerres indiennes porte de manière éclatante le poids de la guerre civile. Les gens comme Custer étaient des "frustrés de gloire", et globalement des militaires très médiocres, n'hésitant pas à tuer femmes et enfants pour simuler des batailles qui n'avaient pas lieu. La compensation de leurs échecs face aux confédérés.

D'ailleurs, si je me souviens bien, après Little Big Horn, les autorités civiles et militaires se hâtèrent de rétablir et ramener au service actif quelques officiers rebelles. Ils s'étaient aperçus qu'il y avait une cht'ite différence entre mener une guerre et massacrer.

Dans le grand lessivage et pour laver plus blanc que blanc la réputation des élites américaines de leur collaboration avec les séoud, rien de tel qu'une guerre.

Vous prenez une bourgeoisie de la côte est, bien proprette sur elle, et vous la lancez contre le sud, au nom de la liberté, en oubliant qu'ils ont été les armateurs des négriers, les financeurs du trafic d'esclaves, les banquiers du sud, et les recycleurs du commerce du coton.

Pour dire que les yankees, de savoir que leurs élites dirigeantes étaient culs et chemises avec les séoud, ils n'en auront rien à cirer. En Arabie, ils pourront chanter ce qu'ils veulent, ça ne leur posera aucun problème moral. Personne n'écoutera ni ne les croira.

Quand à la Russie, à la Chine et à l'Iran, voler au secours des séoud, ça me semble assez tiré par les cheveux, parce que l'ardoise des fondamentalistes, avec les uns et les autres, est longue comme pas possible. Je pense plutôt qu'ils laisseraient faire, mais qu'il y aurait d'autres monnaies d'échange.

Mais, même le pillage de l'Arabie serait peu de choses, de la menue monnaie, par rapport aux besoins.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Energie
commenter cet article

commentaires

logique 13/01/2017 20:07

De toute façon se n'est pas le pétrole que veulent les US c'est le pognon du pétrole. Tant qu'il y a du pétrole le pognon rentre aux US. Donc pas de problème. Par contre il n'a pas le droit d sortir. Un peux comme l'Or allemand. Donc lorsque la consommation de pétrole aura été revue a la baisse, grâce au moteur électrique et au ponpage accéléré. La Saoud pourront faire tout sauté si il le veulent. Le grisbi restera dans les banques occidentales et surtout US. Il sont foutu a long terme de toute façon. Et se feront tout piqué. Il n'y a qu'une seule chose qu'il puissent faire....

Sclavus 12/01/2017 16:49

Bonne - et bandante - année la Gaule ; je m'inquiétais de ton absence ; maintenant ça va mieux depuis que j'ai de tes nouvelles.

La Gaule 13/01/2017 09:13

Cela fait du bien de mourir de temps en temps.
Et puis notre PR est devenu tellement bon...
Merci quand même et bonne année aussi -hard, n'ayons pas peur de la faucheuse :

https://www.youtube.com/watch?v=RjMEzBMiTJ4

Hoorzabky 12/01/2017 12:11

@ logique : cela fait au moins une quinzaine d'années que la rumeur circule sur Internet, selon laquelle les Saoudiens auraient installé autour de leurs puits tout ce qu'il faut pour les faire sauter, des fois que les Américains aient de mauvaises idées...Déjà, dans les années 70, dans un article anonyme, Kissinger avait agité l'idée pour les États-Unis de prendre de force les puits de pétrole saoudien. Les Saoudiens ne peuvent pas dire qu'ils n'ont pas été prévenus.

Et malgré la consanguinité, les dirigeants saoudiens ne sont pas si tarés que ça. La preuve c'est qu'ils sont toujours au pouvoir. Et plus influents qu'on ne le pense : ils ont poussé les États-Unis à attaquer Saddam Hussein en 2003, et la politique de la France en Syrie est largement celle décidée par l'Arabie Saoudite. Les pétrodollars, c'est bien utile...

À mon humble avis : si les Américains commencent à chercher des poux dans les cheveux des Saoudiens et attaquent le pays, le seul résultat qu'ils obtiendront sera de faire chuter à zéro la production de pétrole saoudien. Avec des conséquences dramatiques pour le monde entier, directement ou par ricochet, parce que la baisse de production pétrolière serait INSTANTANÉE, et donc ingérable.

Et quand je dis que les conséquences seraient dramatiques, c'est un euphémisme. Pénurie de pétrole = pénurie de nourriture = famines massives = ....

Les seuls pays qui s'en tireraient seraient la Russie et l'Iran, qui sont exportateurs d'hydrocarbures, et qui seraient les grands gagnants du désastre. Je ne pense pas que leurs dirigeants auraient des scrupules à ordonner à leurs gardes-frontières de tirer à vue sur les crève-la-faim qui viendraient par millions les submerger. La Russie et l'Iran, c'est pas l'UE.

Les Ricains sont-ils assez cons pour jouer leur destin à la roulette russe, et celui des trois-quarts du monde avec eux ? J'aimerais bien répondre "non", mais j'ai comme un doute...

delta 12/01/2017 15:01

Bonjour,
avoir des ressources d'hydrocarbure aide à maintenir un pays la tête au dessus de l'eau , mais ce n'est amha pas suffisant pour eviter des problemes de production agricole , ni des toubles civils . L'iran est aussi confronté à des problemes avec l'eau douce et de surexploitation des nappes . http://www.ladepeche.fr/article/2016/09/04/2411872-assoiffes-les-pistachiers-iraniens-se-meurent.html
http://www.teheran.ir/spip.php?article71#gsc.tab=0
http://www.ncr-iran.org/fr/actualites/iran-a-monde/15755-l-iran-fait-face-a-une-dangereuse-crise-de-manque-d-eau.html

et puis la Syrie est un parfait exemple .

Eric83 12/01/2017 10:53

L'argumentation de Orlov me semble très pertinente.
Des gisements de pétrole parmi les plus importants au monde et à des coûts d'exploitation parmi les moins élevés.
L'AS aurait également dans sa dot un petit trilliard de bons du trésor américain.Des réserves en or ? seraient également les bienvenues.
Pour ce qui est des motifs "légitimes" d'une révolution colorée, la lutte contre le terrorisme fera effectivement l'affaire.
Tiens, c'est sûrement une coïncidence mais Trump dit qu'il veut éradiquer le terrorisme..
Tiens, une autre coïncidence, le parlement US a voté fin 2016 une loi permettant aux victimes du 11/9 d'attaquer en justice l'AS.
De protectorat des US depuis 1945, l'AS pourrait semble-t-il facilement - si la Russie et la Chine laissent faire moyennant quelques contreparties - devenir colonie US.

La Gaule 12/01/2017 03:35

Juste pour « rigoler », un article comme il en dégouline désormais à longueur de colonne dans la presse hexagonale et locale -ici la feuille de chou de mon trou.
Tissu d'affirmations gratuites et de mensonges -même la CIA n'ose plus attribuer le prétendu gazage de la Ghouta à Assad- apparemment rien ne manque dans les poncifs.

http://www.ledauphine.com/societe/2017/01/09/el-assad-va-mieux-il-vote-pour-fillon

C'est surtout le « de quoi je me mêle » final qui vaut son pesant de bêtise et de cuistrerie, à propos de la préférence vaguement affirmée d'Assad pour Fillon.
Et les champions du sieur obscur Debernardi -le camp occidental et toutes les officines interlopes qu'il manipule pour former et armer les fascistes verts et noirs- de quoi se sont-ils mêlés, eux, depuis cinq ans de carnage ?
Et le crime de guerre caractérisé consistant à empoisonner l'eau d'une mégapole de sept millions d'habitants, cela ne vaudrait pas aussi le coup qu'il s'en mêle, le petit pitre scribouillard dans sa province ?

http://www.voltairenet.org/article194852.html

On ne peut même pas conseiller au glabre Debernardi (aussi bandant qu'un sac de plâtre, les pustules en plus) de laisser tomber le journalisme pour aller monnayer ses charmes. Il a déjà trouvé le moyen de concilier les deux.

Toujours dans mon trou cette anecdote plaisante.
En traversant la place à deux pas de chez moi, je tombe sur cet écriteau, scotché après une rambarde servant ordinairement à attacher des vélos (ah, les vélos à Grenoble, même le maire a l'air lumineux d'un catadioptre).

« C'est vraiment pas bien de voler. En plus vous avez certainement abîmé la peinture fraîche en coupant le cadenas. Je vous souhaite une bonne promenade. Moi, je vais faire la même mais à pied ».

Abasourdi devant tant de naïveté mièvre, je pense machinalement : « encore un effort, camarade bobo, tu vas bien réussir à mettre un jour les pieds sur terre ».
Il se trouve que quelques jours plus tard -le week-end passé donc- il y a eu une vilaine agression à deux pas du même endroit.
Une jeune femme qui rentrait tard du boulot se fait alpaguer par trois types dont l'un l'entraîne dans les latrines au milieu de la place pour lui imposer une pipe.
La routine.
Le reste aussi à un air de millions de fois vues dans les faits divers.
L'auteur de cet acte viril et glorieux est un algérien en situation irrégulière, sorti pour la énième fois de taule le mois dernier.
Pour donner le change à ce que l'on pense ordinairement face à ce genre de chose, je me suis laissé aller à imaginer ce que la première personne aurait scotché sur les chiottes si elle avait été aussi la victime du viol (c'est peut-être le cas d'ailleurs).

« C'est vraiment pas bien de violer, surtout par la bouche. J'avais déjà un sale goût avec l'amalgame que m'a posé le le dentiste. Après vous vous étonnez qu'on fasse des amalgames. J'espère que vous avez bien dormi. Moi j'ai passé une très mauvaise nuit car je me suis levé six fois pour me laver les dents. »

Des racailles à pendre (avec obligation pour les complices de sucer le patient -ben oui, un pendu ça bande, profitez de l'aubaine Messieurs !), des bobos larvaires et des journalistes qui écrivent avec leurs pustules, il y a un rapport dans tout ça ?
Ben oui.

Ano 13/01/2017 10:34

Votre "mot" sur les chiottes m'a bien fait rigoler ! :))

C'est tellement ça...

Abdel 12/01/2017 23:46

En lisant votre commentaire , j' ai pensé à la St Sylvestre à Cologne

http://www.courrierinternational.com/article/enquete-la-galere-des-clandestins-algeriens-en-allemagne

nobody 12/01/2017 00:26

quand fly émirate lachera les sponsors des clubs de foot... vous pourrez vous dire que le paradigme est franchi, dans tous les sens du terme. d'ici là...

Max 11/01/2017 20:24

Un petit article pour la route : http://republique-exemplaire.eu/2015/09/la-surnatalite-avant-le-rechauffemnt-climatique/

L'apres 12/01/2017 11:57

Merci pour l'article.
Je suis comme vous très conscient des dangers de la surpopulation qui est bien réelle. Mais il me semble que les projections ONU (scenarios haut et moyen) ne tiennent pas compte des phénomènes que l'on discute sur ce blog (pic énergétique, peak modernity comme j'ai lu ailleurs etc.). Bref le scenario bas de l'ONU pourrait être plus plausible. C’est à dire une baisse démographique à partir de 2030 pour l'Europe et l'Eurasie, Chine (Japon c'est déjà fait). 2050 pour les Amériques (grâce aux légères marges énergétiques et surtout une densité hab/ha cultivables avantageuse). Enfin l'Afrique subsaharienne et le sous continent Indien pourrait peut être commencer a décliner pas longtemps après. Aussi vite qu'ils ont crû. Le Moyen-Orient décroîtra rapidement avec un commerce mondial réduit de céréales (riz, blé), huiles et sucre.

Mon sentiment final est que, oui, la dermographie est un paramètre central pour la soutenabilité d'une civilisation humaine. Néanmoins, si l'inertie est forte dans la croissance démographique, elle pourrait être bien plus mesurée dans la décroissance. La décroissance pourrait se faire sentir très vite après les premiers signes d'affaiblissement de la société industrielle moderne (sans même compter les guerres et conflits) par simple ajustement aux ressources énergétiques (la nourriture étant la première source énergétique de base).
Mon souhait personnel étant bien sur, une baisse volontaire et contrôlée de la population pour atteindre un niveau soutenable et souhaitable et ensuite rester à ce niveau grâce à des programmes d’éducation de la population sur les dangers de la surpopulation.

logique 11/01/2017 20:04

Il y a de très fortes chances que cela se termine comme cela pour l'arabie saoudite. Il ne faut pas oublier que le déficit budgétaire américains est a quelques centaines de millard prês le montant des avoirs saoudiens. Bien sur avec le cumul des intérêts depuis le temps du pétro-dollar.
Au moindre faux pas des saoudiens a savoir, retirer leurs avoirs, les convertir en une autre monnaie. Se sera le début de la fin pour eux. Tant qu'ils resteront les putes des US cela devrait tenir. Mais il est vrai que si les US niquait les saoud il pourrait sortir vite fait de la crise économique dans laquel il se sont mis tout seul. Un peut avec l'aide des européens, mais bon, c'est de bonne guerre.
Mais je pense qu'il y a tout de même de très grande chance que les saoud passent a la casserole.Ce sera une grosse dette a ne jamais rembourser, une très très grosse dette même.
Un mac qui violente sa pute pour lui soutirer ses économies. cela ne me semble pas faire parti des choses impossibles. Surtout si il a besoin de beaucoup de pognon pour reconstruire son pays et ses finances.
Pour l'excuse a mon avis il n'y a pas de problème, il en on une liste. Par contre il faut penser que les russes pourrait peut être se porter a leur secours. Juste pour ne pas laissé les ricains sortir la tête de l'eau. M'enfin il pourrait peut se mettre d'accord entre sur la dépouille saoudienne. C'est envisageable.
Sale temps pour les saoude, plus de guerre plus de businnes. Il faudra bien trouver une autre guerre pour vendre des armes ou trouver de nouveau, ancien, pigeons a plumer.
Je pense aussi que le plumage aura lieu. Pas besoin du yemen, le 11 septembre fera très bien l'affaire.
M'enfin les saoud on les moyen d'anticipé et d'attaquer les premiers....