Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 12:30

Ici était apparu un débat sur la conquête de l'Afrique du nord, par la France, que certains ont appelés un "crime contre l'humanité", ignorant que le crime contre l'humanité est une définition légale, et pas un truc à leur service.
La conquête de l'Algérie, de la Tunisie et du Maroc, se situent dans un contexte particulier, qui prend racine au XVIII° siècle. Les marines européennes, françaises et anglaises purgent les mers des pirates. L'intervention de 1830 répond au désir aussi, d'en finir définitivement avec les reliquats de la piraterie barbaresque.

Les marines occidentales étaient, techniquement, en net progrès, et tout bonnement, les pirates des caraïbes et de méditerranée furent exterminés, ou s'enfuirent. Les pirates de caraïbes se sont établis à Madagascar.

Les états Barbaresques, dont le "business plan", étaient la piraterie, connurent une forte dépression, et une crise économique importante. Leur tutelle sur l'intérieur s'accrut d'autant que leurs ressources externes baissaient.

En outre, la colonisation est finalement, la ligne de front qui bouge. Pendant plusieurs siècles, les pirates barbaresques firent régner la terreur.

Les troupes françaises se comportèrent comme d'habitude et comme toutes les autres troupes : mal. Ni plus ni moins qu'en Europe.

Dire qu'un tiers de la population fut tuée, relève de l'escroquerie. Parce qu'on ne connait pas de recensement. Pas plus qu'en parallèle, les pertes françaises étaient lourdes. 15 000 morts par an, rarement au combat, la plupart du temps de maladie, dans un contexte hygiénique déplorable. Le taux de mortalité "naturel", était très élevé.

La crise démographique, d'ailleurs, concernait autant le Maroc (conquit bien après), que l'Algérie. Alors ?

Le Maroc fut conquis en un clin d'oeil, en mettant sous tutelle les chefs traditionnels, sans doute rendus sages par l'expérience algérienne, et par le gouffre technique qui s'était établi. l'Algérie fut conquis village par village, dans un très long conflit.

Sans compter, bien sûr, les conflits tribaux qui s'enchevêtraient. Il est sûr que les survivants des massacres d'Abd El Kader, combattants dans l'armée française ont du aussi, se livrer à des représailles sanglantes.

D'une manière générale, les rivières de sang dégoulinent des livres d'histoires.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick REYMOND - dans Politique
commenter cet article

commentaires

LeCassandre 25/02/2017 19:00

Les pirates n'étaient plus un danger quand l’Algérie a été colonisé. Les marine marchande hollandaise leurs avaient réglés leurs compte en grande partie.
La raison de la colonisation de l’Algérie est le soufflet que reçu le représentant du roi de France car celui ci refusait de payer les dettes de la France envers l’Algérie. Dettes contractées pendant la révolution française car l’Algérie a répondu à l'appel de la révolution quand celle ci manquait de pain.
De l'égo sur dimensionner d'un roi.

BA 24/02/2017 21:27

Vendredi 24 février 2017 :

« Des juges d'instruction vont enquêter sur les soupçons d'emplois fictifs visant la famille du candidat de la droite à la présidentielle François Fillon », a annoncé vendredi soir le parquet national financier (PNF). 
Le parquet a ouvert vendredi une information judiciaire pour « détournement de fonds publics, abus de biens sociaux, complicité et recel de ces délits, trafic d'influence et manquements aux obligations de déclaration à la Haute Autorité sur la transparence de la vie publique », a-t-il précisé dans un communiqué.
Les magistrats ont désormais la possibilité de convoquer le candidat à la présidentielle à tout moment en vue d'une éventuelle mise en examen ou d'un placement sous le statut intermédiaire de témoin assisté.
Fragilisé par cette affaire qui a éclaté il y a un mois et l'a fait reculer dans les sondages pour le premier tour du scrutin présidentiel, parfois à la troisième place derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron, François Fillon a exclu, contrairement à ce qu'il avait déclaré dans un premier temps, de se retirer de la course en cas de mise en examen.
L'ouverture de cette information judiciaire intervient alors que la loi sur la réforme de la prescription en matière pénale, adoptée définitivement le 16 février par le Parlement, doit entrer en vigueur la semaine prochaine. Cette loi faisait courir un risque de prescription de certains des faits visés par l'enquête. C'est pourquoi le PNF justifie, dans son communiqué, l'ouverture de cette instruction, ce vendredi, par "l'ancienneté d'une partie des faits concernés" et "l'exigence de la mise en oeuvre de l'action publique", c'est-à-dire notamment l'ouverture d'une information judiciaire.

Dans la foulée des premières révélations du Canard enchaîné sur les soupçons d'emplois fictifs de Penelope Fillon, le PNF avait ouvert le 25 janvier sous son autorité une enquête préliminaire confiée à l'Office anticorruption de la police judiciaire (Oclciff). Après avoir reçu un premier rapport de police, le procureur financier, Eliane Houlette, avait écarté le 16 février "en l'état" tout classement sans suite. Les investigations portent sur les emplois occupés par Penelope Fillon, l'épouse du candidat, comme attachée parlementaire de son mari et du suppléant de ce dernier pendant plus de quinze ans, pour un montant total de 680 380 euros nets, et comme salariée de la Revue des deux mondes, dont le propriétaire, l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, est un proche de l'ancien Premier ministre.
Autre sujet d'enquête, les emplois d'assistants parlementaires de deux enfants du couple, Charles et Marie Fillon, auprès de leur père quand ce dernier était sénateur de 2005 à 2007. Il est à noter que cette annonce du PNF intervient au moment où François Fillon tient un meeting à Maisons-Alfort (Val-de-Marne).

Selon BFMTV, l'enquête sera confiée à trois juges d'instruction.

Le rieur 24/02/2017 10:49

@Patrick Raymond
" Dire qu'un tiers de la population fut tuée relève de l 'escroquerie. Parce qu'on ne connait pas de recensement".
Nous pouvons tres bien estimer la population d'une région sans qu'il y ait de dénombrement ou recensement exacte de la dite population et ce en connaissant l'état technique de la region et son écosystème. Par ces données on peut en effet savoir le nombre de personnes maximal qu'une région peut supporter ou nourir étant donné son état de développement technique ainsi que son écosystème. C'est pour cela que sans recensement, on peut deviner que l'Artique n'a jamais et très peuplé vu que son écosystème n'a jamais été propice au développement de l’agriculture ou de l'elevage. Et c'est aussi pourquoi l'on a pu estimer le développement de la population mondiale au cours des siècles, voire des millionnaires et ce bien que le recensement regulier de la population ne date pas d'il y a si longtemps. Ainsi on sait qu'il y a 2000 ans (periode de l'empie romain), la population totale du continent africain, historiquement sous peuplée, était estimé à 20 millions d'ames dont la moitié dans la seule afrique du nord. Donc de la meme facon que l'on peut estimer la démographie d'un pays et ce, sans recensement administratif, on peut egalement évoluer l'impact de tel ou tel evennement sur cette demographie comme par exemple, une famine ou une guerre et ce si on peut déterminer assez precisemment ce dit evennement. C'est ainsi que l'on peut determiner assez precisment les consequences d'une famine ou d'une guerre sur la demographie d'un pays. Or la conquete de l'algerie est justement un des evennments majeurs qui secoua le territoire de ce qui deviendra l'algerie. Et nous sommes en mesure de definir tres precisement l'impact de cet evennment: qui se manifestât par des villages raziés, des cultures brulées ainsi que du betail tuées. Or ceci eut des conséquences dramatiques sur une population rurale et agricole comme la population algerienne.
Par consequent "dire que parce que l'on connait pas de recencement, on ne peut pas estimer la dite population ou le cout démographique d'une catastrophe comme une famille ou une guerre"! c'est cela qui relève de l'escroquerie.

Patrick REYMOND 24/02/2017 15:42

la campagne de France de 1814.

valuebreak 24/02/2017 13:37

@ PR : 1815, pas 1814 ...

en août 1815, au lendemain des cent jours, les anglais campaient aux champs Elysées, les prussiens dans les jardins du Louvre, et les russes au bois de Vincennes ...

Patrick REYMOND 24/02/2017 11:43

les évaluations pour l'Afrique noire précoloniale varient de 10 à 100 millions. Alors ? La mortalité pré-coloniale était très élevée en ce qui deviendra l'Algérie, même sans guerre. La statistique fut crée par Vauban pour donner des données "sûres". Même la population française du XIV ° siècle varie, suivant les estimations, de 8 à 40 millions... Pour l'Algérie de 1830-1870, les évaluations vont de 800 000 à 5 000 000 d'habitants, ce qui est notablement différent. Sans état organisé, et disposant d'une administration efficace, ce simple exercice est impossible. D'ailleurs, l'émir Abd El Kader avait voulu, après son séjour en Egypte, crée cet état moderne. Même des pays aussi pointilleux que la Chine ont des périodes où la population est simplement estimée, parce que l'état s'y est effondré. La guerre a été très longue, et faire un exercice de décompte sur 40 ans, aléatoire. L'armée française "consommait" 15 000 soldats par an (mort pour l'essentiel, de maladies), soit près de 500 000 morts pour la période. 40 ans de conquête, avec la mortalité de l'époque, et une espérance de vie qui ne devait pas dépasser, hors guerre, 20 ans, 25 ans au maximum, cela renouvelle déjà pratiquement deux fois la population. Il est sûr que la soldatesque ne s'est pas comporté très différemment de ce qu'elle se comportait ailleurs, ni en mieux, ni en pire. Les Villages allemands, italiens, polonais, russes, espagnols, détruits pendant l'ère napoléonienne, sont légions. D'ailleurs, l'invasion de 1792 et de 1814 vit les mêmes phénomènes en France...

La Gaule 24/02/2017 10:49

@ Mario 23/02 16h02

Quand la guerre d'indépendance a commencé en 1954, il y avait en Algérie neuf millions "d'indigènes" -autochtones ou non- pour un million "d'européens" -autochtones ou non (n'oubliez pas les juifs berbères, français par le décret Crémieux).
Si l'on s'en tient arithmétiquement aux lois de l'accroissement démographique, les soldats de Bugeaud ne devait donc pas savoir très bien tirer.
Hypothèses complémentaires :
1)
Les cartouches avaient pris la flotte
2)
En fait il n'y avait pas d'eau mais beaucoup de vin, trait inhérent aux armées françaises l'époque. Les cartouches ont donc pris le vin et les pioupious faisaient poum poum avec leur bouche en titubant sous le soleil.
3)
Les pétoires n'avaient pas encore de canon rayé (le système Minié ne sera utilisé que pour la guerre de Crimée) et donc de portée "utile" à 200 m maxi. Au delà les chameaux rigolent, sans parler des mirages dans le désert.
Mais je vous dis tout ça juste histoire de rigoler. Faut bien se détendre.

@ Valuebreak

D'accord pour la Normandie au 14ème siècle, quant à notre petit débat de cette semaine. Je me suis fait macabrement plaisir,
Mais guère plus que Guy Bois qui a probablement eu les mêmes visions que les miennes en choisissant la métaphore extrême d'Hiroshima ?
On peut tout de même penser qu'une telle chute de population a du entraîner une désertification de larges portions de ce territoire.
Sinon je pense toujours à vous (aujourd'hui, retour des skieurs).

francomusso 23/02/2017 19:55

l'algérie, qui n'existe que grace à la colonisation a rapporté à quelques uns, au frais et au sang de tous
les autres, comme toute affaire mené par le gvnmnt bourgeois d'une république bourgeoise qui ne
fait que voler le peuple depuis qu'elle existe en 1789. les passages pseudo empiresques ou pseudo
royaux étants les pires arnaques que subit le peuple sur lequel tout bon gvnmnt bourgeois (fasciste donc)
a tjrs fait tirer par la troupe dès que le peuple ralait. rien n'a changer, les voleurs escrocs assassins sont
tous a essayer de vendre leur merdasse en ce moment. pas un seul de gôche, pas un seul du côté du peuple. il ne faut surtout pas voter.

Olivier MONTULET 23/02/2017 17:28

« On me lance à la tête des faits, des statistiques, des kilométrages de routes, de canaux, de chemin de fer. Moi, je parle de milliers d’hommes sacrifiés au Congo-Océan. Je parle de ceux qui, à l’heure où j’écris, sont en train de creuser à la main le port d’Abidjan. Je parle de millions d’hommes arrachés à leurs dieux, à leur terre, à leurs habitudes, à leur vie, à la vie, à la danse, à la sagesse. Je parle de millions d’hommes à qui on a inculqué savamment la peur, le complexe d’infériorité, le tremblement, l’agenouillement, le désespoir, le larbinisme. » « [La colonisation] est une négation de la civilisation »
Aimé Césaire

simplet 24/02/2017 20:45

La colonisation est une négation de la civilisation?
Donc négation d'Aimé Césaire car issu de la civilisation coloniale. Enfin une bonne chose.

Il cite les durs travaux promus par la colo européenne, plus précisément française, coupable de tout. Il a raison de signaler les abus, mais malhonnête de ne pas évoquer ce qui s'est passé, ce qui se passe toujours en Afrique de l'Est, la traite avec comme promoteurs, ses petits frères de couleur.
Cela commence à bien faire les sempiternelles responsabilités du sale blanc profiteur et assassin de tout et tous.
Depuis la dé-colo et plus grave encore que la néo-colo, les génocides perpétrés en Afrique sont d'abord commis par les africains eux-mêmes: Liberia, Burundi, Congo Kin et Brazza, Sierra Leone, Guinée, C.I. Nigéria, Niger, Burkina, Ghana, Togo, Zimbabwe, Somalie, pour les plus gros vrais génocides, sans parler des "petits" différents tribaux.
Alors...? Dommage que A. Césaire ne puisse plus se prononcer sur ces réalités là !
Y en a marre des accusations par ces torches-culs et des contritions, excuses des culs torchés.

Patrick REYMOND 23/02/2017 22:43

Aimée Césaire a oublié le plus meurtrier de tous. le canal de panama, qui, en son temps, a littéralement aspiré la population caraïbe. Mais comme ils venaient de leur propre gré, attiré par les hauts salaires... Espèrance de vie sur le chantier du canal ? Un mois ? Moins ?

Olivier MONTULET 23/02/2017 17:27

CRIME CONTRE L’HUMANITÉ
d'un point de vue strictement juridique (ce qui n'exclus pas une interprétation plus large d'un point de vue moral, éthique ou philosophique).

Qu'est-ce qu'un « crime contre l’humanité » ?

Ce sont les juridictions internationales qui ont défini la notion de « crimes contre l'humanité ». La Charte de Londres, préalable à la mise en œuvre du Tribunal militaire de Nuremberg, a donné une première définition de la notion de « crimes contre l’humanité ». Selon cette Charte, les crimes pouvant être qualifiés de « crimes contre l'humanité » sont « l'assassinat, l'extermination, la réduction en esclavage, la déportation, et tout autre acte inhumain commis contre toutes populations civiles, avant ou pendant la guerre, ou bien les persécutions pour des motifs politiques, raciaux ou religieux, lorsque ces actes ou persécutions, qu'ils aient constitué ou non une violation du droit interne du pays où ils ont été perpétrés, ont été commis à la suite de tout crime rentrant dans la compétence du Tribunal, ou en liaison avec ce crime » (Titre II, art. 6, al. c., Accord de Londres du 8 août 1945, Statut du Tribunal Militaire International).

Plus récemment, le Statut de Rome de la Cour Pénale Internationale (CPI) définissait les « crimes contre l'humanité » ainsi : « on entend par crime contre l’humanité l’un quelconque des actes ci-après lorsqu’il est commis dans le cadre d’une attaque généralisée ou systématique lancée contre toute population civile et en connaissance de cette attaque : a) Meurtre ; b) Extermination ; c) Réduction en esclavage ; d) Déportation ou transfert forcé de population ; e) Emprisonnement ou autre forme de privation grave de liberté physique en violation des dispositions fondamentales du droit international ; f) Torture ; g) Viol, esclavage sexuel, prostitution forcée, grossesse forcée, stérilisation forcée ou toute autre forme de violence sexuelle de gravité comparable ; h) Persécution de tout groupe ou de toute collectivité identifiable pour des motifs d’ordre politique, racial, national, ethnique, culturel, religieux ou sexiste au sens du paragraphe 3, ou en fonction d’autres critères universellement reconnus comme inadmissibles en droit international, en corrélation avec tout acte visé dans le présent paragraphe ou tout crime relevant de la compétence de la Cour ; i) Disparitions forcées de personnes ; j) Crime d’apartheid ; k) Autres actes inhumains de caractère analogue causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l’intégrité physique ou à la santé physique ou mentale ».

Extrait de: "Les non-occidentaux font-ils pleinement partie de l'humanité ? Réponse à Sylvie Thénault" par Youssef Girard
http://www.ism-france.org/analyses/Les-non-occidentaux-font-ils-pleinement-partie-de-l-humanite-Reponse-a-Sylvie-Thenault-article-20225?ml=true

yann 23/02/2017 23:01

L'argument de ce monsieur Girard est ridicule. Si l'on raisonne de cette manière alors toute l'humanité est coupable de crime contre l'humanité. Les Grecques devraient réclamer Constantinople et des excuses de la part des Turcs pour l'invasion de l'Anatolie. Les descendants de gaulois devraient demander réparation aux Romains pour l'invasion de leur territoire, etc.. On n’en a pas fini de faire des procès à ce niveau. Non parce qu'à partir de combien de temps il y a prescription pour le fait de crime contre l'humanité par colonialisme interposé? Et on peut inverser l'argument si les Algériens sont des humains tous comme les musulmans et juger avec les mêmes arguments que les Occidentaux alors comment se fait-il que les multiples crimes perpétrés par les peuples musulmans ne soient pas reconnus comme crime contre l'humanité ? Quand est-il de la traite des noirs qui a duré 800 ans ou de la colonisation de l'Inde qui a été d'une brutalité inouïe avec près de 80 millions de morts estimés sur plusieurs siècles ? L'argument de ce type fonctionne à double sens.

Mais tout ceci est ridicule. On voit bien que ce débat sert surtout à noyer le poisson sur les questions nettement plus importantes pour l'avenir de c pays. On oublie l'euro, le libre-échange, le chômage de masse, la désindustrialisation et le programme néolibéral complètement crétin de Macron. Ce type est pire que Sarkozy il est près à déclencher des conflits grave y compris sur notre sol pour parvenir à se faire élire.

Mario 23/02/2017 16:02

« Une possession onéreuse dont la nation serait bien aise d'être débarrassée »
Thomas Robert Bugeaud à propos de l'Algérie qu'il venait de conquérir.

Bugeaud disposait de 100.000 hommes pour un pays peuplé d'à peine un million d'habitants (800.000 estimation "Voyage dans la régence d'Alger", Rozet 1833).

Ce qui nous fait 1 soldat français pour 8 algériens.

Combien de cartouches par soldats ?

dizemanov 23/02/2017 15:37

excellent!